Ma vie, mes finances

Immobilier: 6 astuces pour acheter à rabais

En immobilier, il est important de bien négocier dès le départ. (Inmagine)L’ébullition du marché immobilier des dernières années a fait exploser les prix des habitations. D’où l’avantage de négocier des rabais…

1. Vendeurs motivés
Jacques Lépine, auteur et président du Club d’investisseurs immobiliers du Québec, a développé plusieurs astuces pour payer le moins possible. Celle qu’il préfère: approcher des vendeurs motivés.

Pour les dénicher, M. Lépine consulte le Registre foncier du Québec en ligne. Chaque requête, au coût de 1 $, lui permet d’identifier des lots avec un préavis d’exercice. «Ce préavis indique si les propriétaires ont manqué un paiement hypothécaire, n’ont pas payé leurs taxes ou n’ont pas renouvelé leur assurance habitation, dit-il. Pour 50 % d’entre eux, il s’agit d’un oubli qu’ils vont rectifier sans problème. Les autres sont pressés de vendre et sont négociables.»

2. Petits irritants
Une autre astuce consiste à utiliser les petits irritants, comme le bruit, le manque de luminosité ou le fait d’avoir une pleine vue sur un mur, pour demander une réduction de prix.

Imaginez, par exemple, que vous dénichez une maison de rêve à la campagne, mais en sortant sur le balcon, vous réalisez qu’on entend le grondement des voitures qui roulent sur l’autoroute à quelques kilomètres de là… Vous avez dès lors une bonne raison de payer moins.

Mais quelle réduction pouvez-vous demander? Au plus 10 %, disent les experts. «En fait, plus le vendeur sera motivé et plus vous serez flexible sur les conditions d’achat, plus vous serez susceptible de faire baisser le prix», précise Georges Bardagi, courtier immobilier agréé chez RE/MAX du Cartier. 

Mais dans ce jeu de bras de fer, il faut éviter d’heurter les sentiments du vendeur. «Si vous empilez les demandes, ça peut se retourner contre vous, prévient M. Lépine. Si vous insultez le propriétaire, ça bloquera les négociations.» 

3. Mauvaise localisation
Un bien immobilier mal situé est aussi une raison d’offrir moins. M. Lépine donne l’exemple d’une maison établie dans Montréal Nord. «La mauvaise réputation du secteur favorise un prix plus bas», dit-il. Ce sera la même chose si l’habitation résidentielle est dans un secteur étudiant, commercial ou industriel…

4. Design inapproprié
Une maison ou un condo mal conçu justifie également un meilleur prix. Alors, soyez attentif au corridor trop étroit, aux pièces mal proportionnées, au porte d’entrée donnant sur une chambre, etc.

Pour négocier à la baisse, vous devez au préalable comparer avec le prix d’habitations similaires au design satisfaisant. Puis, offrez un peu moins.

5. Travaux impropres
Il arrive parfois que des travaux dénaturent un bien immobilier. C’est le cas, par exemple, d’une maison centenaire qui aurait des armoires modernes dans la cuisine. S’il faut corriger ces travaux mal faits, votre pouvoir de négociation vaut plus ou moins leur coût.
 
«Il y a aussi des propriétaires qui font trop de travaux pour la qualité du quartier», souligne Jacques Lépine. Par exemple, un propriétaire qui aurait posé des planchers de marbre dans son bungalow. S’il tentait de le vendre 300 000 $, alors que les maisons comparables dans le secteur valent 250 000 $, rien ne vous obligerait à payer cette valeur excédentaire. En fait, il serait préférable de lui offrir un prix similaire à celui des comparables.

6. Travaux urgents

«Un rapport d’inspection qui révèle des travaux urgents ou des problèmes majeurs peut également vous aider à négocier une réduction de prix», rappelle Georges Bardagi. Mais vous échangerez souvent quatre 25 sous pour 1 dollar… Car, tôt ou tard, la réduction que vous aurez obtenue sera allouée aux travaux. Par contre, c’est encore mieux que de payer le plein prix, sans savoir, et de faire de toute façon ces rénovations…

Mais gardez à l’esprit que plus l’habitation ciblée est en demande, moins votre pouvoir de négociation sera grand. Il est difficile de transgresser cette loi du marché.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.