Ma vie, mes finances

Guide de survie pour la génération sandwich

Pris en sandwich entre les enfants et les parents... (Corbis)Coincés entre les besoins de leurs parents et de leurs enfants, les baby-boomers de la génération sandwich ne savent plus où donner de la tête.

Environ 30% des familles de la génération des 45 à 64 ans seraient dans cette situation, selon Statistique Canada. Pour éviter le stress qu’apporte ce cumul de responsabilités, voici 3 astuces.

1. Planifiez

Imaginiez-vous avoir un jour des demandes d’argent de vos proches? Non? Eh bien, il n’est pas trop tard pour en tenir compte dans votre plan financier. 

«Mettez dès maintenant en place un régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour financer l’éducation de vos enfants, conseille Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins. Ce régime vous permet d’investir jusqu’à 2 500$ par an, par enfant, et d’obtenir des subventions gouvernementales allant de 30 à 60 %, selon votre revenu familial annuel, et ce, jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de 17 ans.»

De plus, dès leur très jeune âge, sensibilisez vos enfants aux questions financières. «Il est prouvé que les adolescents suivent beaucoup l’exemple des parents dans la gestion de leur argent», explique Mme Iermieri. 

À LIRE: 4 CONSEILS SUR L'ARGENT DE POCHE ET LES ENFANTS

Pour ce qui est de vos parents, dressez le portrait de leur situation financière et évaluez divers scénarios. «Par exemple, allez chercher tous les crédits d’impôt du gouvernement ou poussez-les à prendre une assurance maladies graves, si ce n’est pas trop coûteux», dit la planificatrice financière.

Veillez aussi à ce qu’un mandat en cas d’inaptitude soit signé afin de pouvoir gérer leurs affaires si leur condition de santé continue de se détériorer.

2. Pensez à vous

«Pour aider financièrement les autres, vous devez vous-même réussir», pense Angela Iermieri. Alors, ne dilapidez pas vos économies pour payer les soins de santé de vos parents ou les frais de scolarité de vos enfants. «Assurez-vous de voir à vos besoins financiers, même la retraite, puis utilisez le surplus pour aider vos proches», insiste la planificatrice financière.

En d’autres mots, si vous êtes trop serré, cherchez des alternatives. Par exemple, utilisez la valeur nette accumulée sur la maison de vos parents pour payer leurs soins de santé. Ou encore, partagez la facture avec d’autres membres de la famille.

Songez aussi à imposer des conditions à cette aide. Par exemple, demandez à vos enfants de vous rembourser une partie du montant lorsqu’ils seront sur le marché du travail…

3. Pensez aux autres

Comme beaucoup de personnes dépendent financièrement de vous, protégez-les contre les coups durs en souscrivant une assurance invalidité et une assurance vie. Veillez aussi à leur simplifier la vie en rédigeant votre testament et votre mandat en cas d’inaptitude. 

Bref, vous n’avez pas à devenir la victime consentante de vos proches. Prenez plutôt le plein contrôle de vos finances personnelles.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.