Ma vie, mes finances

Cambriolage: l'indemnisation en 4 étapes

Pour vous faire indemniser, vous devrez fournir la liste des biens volés. (Corbis)Une scène désagréable vous saute aux yeux en revenant du réveillon de Noël : la porte est défoncée, des meubles sont renversés, la télé a disparu… Comment réagir?

Votre réaction sera cruciale, car elle peut faire la différence entre être indemnisé ou non. Voici les 4 étapes à suivre. 

1. Déclarer le vol
La première chose à faire est de prévenir rapidement la police. Les policiers produiront un rapport qui décrira l’état des lieux et fera un relevé des biens emportés par les voleurs.

Si les policiers ne peuvent pas se déplacer, avant de vous rendre au poste, notez le maximum de détails pour décrire le mieux possible les faits. Toutefois, si sous le coup de l’émotion, vous omettez de déclarer quelques objets volés, ne paniquez pas. Vous pourrez compléter ultérieurement votre liste.

Demandez ensuite une copie du rapport de police que vous remettrez en temps et lieux à votre assureur. Notez que ce document est essentiel. Sans lui, vous ne serez jamais dédommagé.

2. Prévenir l’assureur
Contactez votre assureur au plus vite et tentez d’obtenir son feu vert avant de réparer quoi que ce soit. Ce sera beaucoup plus simple que de remettre des choses en état sans avoir son consentement.

Normalement, si les dommages sont importants et sont couverts, l’expert enverra rapidement chez vous une équipe spécialisée dans le nettoyage après sinistre et coordonnera les travaux pour vider et nettoyer les lieux sinistrés.

Mais si pour une raison ou un autre il y a un délai, il est conseillé d’entamer les travaux qui constituent un risque pour vous. Par exemple, il serait logique de remplacer la serrure ou la porte afin d’empêcher d’autres intrus de pénétrer dans la maison.

Conservez les factures de ces travaux d’urgence, ainsi que toutes les preuves de l’effraction. Pour plus de prudence, photographiez ou filmez les lieux avant de modifier la scène du crime.

3. Évaluer les dommages

Pour vous faire indemniser convenablement, vous devrez ensuite faire la liste complète des biens détruits ou volés. Si vous avez dressé un inventaire de vos biens ou les avez photographiés ou filmés, utilisez ces banques d’information afin de ne rien oublier.

Amassez aussi les pièces justificatives permettant de prouver l’existence et la valeur de ces biens, comme les factures, les photos, les contrats de garantie, les attestations. Remettez le maximum d’information à la compagnie d’assurance. Cela permettra à l’expert mandaté par votre assureur de constater les dommages.

«Si les voleurs sont partis avec des bijoux et des œuvres d’art et que vous n’avez pas pris un avenant, c’est-à-dire une protection supplémentaire, vous recevrez un montant, précisé par votre contrat, qui sera inférieur à leur valeur», prévient Julie Bellemare, porte-parole du Bureau d’assurance du Canada (BAC).

D’autre part, si les montants en jeu sont importants et que l’assureur semble les sous-estimer, il est possible d’engager un professionnel pour une contre-expertise. Mais ses honoraires seront à votre charge.

4. Obtenir une compensation
L’assureur vous dédommagera s’il est satisfait des preuves fournies.

«Par exemple, si vous étiez parti pour une longue période et n’avez pas pris soin de donner l’impression qu’il y a une présence dans la maison, en stoppant la poste ou en faisant déneiger l’entrée, il pourrait refuser de vous indemniser jugeant qu’il y a eu négligence», prévient Julie Bellemare.  

Si vous n’avez pas été négligent et avez respecté les termes du contrat, votre assureur fera réparer les biens endommagés qui sont réparables. Et il remplacera ceux qui doivent l’être par des biens neufs de même nature et qualité, si vous avez choisi l'option «valeur à neuf» à l’achat de votre contrat. Sinon, il vous remboursera selon la valeur au jour du sinistre. Votre téléviseur au coût de 900$ pourrait alors valoir 200$ seulement.

Vous pourrez vous adresser au fournisseur ou à l’entrepreneur de votre choix pour réparer ou remplacer un bien. Toutefois, discutez-en d’abord avec votre assureur afin de vous entendre sur les montants accordés.

Enfin, n’oubliez pas que le montant de franchise choisi en contractant l’assurance sera soustrait du montant que vous recevrez de votre assureur.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.