• Depuis qu’il est père, Ron Lieber, auteur et journaliste du New York Times, a remarqué que beaucoup des parents qu’il connaissait craignaient d’élever des enfants gâtés.

    Si la plupart des gens s’entendent sur l’importance d’enseigner aux enfants à comprendre et à soigner leurs finances, l’argent reste un sujet tabou. Le journaliste a donc voulu déterminer comment les parents pouvaient apprendre à leur progéniture à respecter et à comprendre l’argent, sans sentir qu’il leur est dû.

    Le sujet est important puisque comme l’a révélé un sondage de Question Retraite et de la Régie des rentes du Québec plus tôt cette année, le manque d’implication parentale dans la gestion des finances personnelles est plus fréquent chez ceux qui n’arrivent pas à épargner ou qui ont peu de contrôle sur leur finances à l’âge adulte.

    «Les enfants en apprennent bien plus que ce que l’on pense. Je ne sais pas si on leur fait une fleur en essayant de les protéger de la vérité. Mais il y a une bonne et une mauvaise

    Lire la suite »from Comment ne pas élever des enfants gâtés
  • Pour certains, la retraite sera un moment pour se la couler douce après de nombreuses années à trimer dur. Mais de plus en plus de gens espèrent que cette période de la vie sera tout aussi active et qu’elle permettra de concrétiser enfin ces rêves qu’ils n’ont jamais pu réaliser auparavant.

    Bref, les Québécois veulent faire ce que bon leur semble à la retraite, et non pas seulement ce que leurs finances leur dicteront.

    «Il faut encore mieux élaborer son plan financier qu’avant parce qu’on peut passer une trentaine d’années à la retraite. Si on ne commence pas très tôt à y penser, ce sera de plus en plus difficile de la préparer», explique Maryse Filion, directrice régionale principale, Québec Ouest, Planification financière, de Gestion de patrimoine TD, à Yahoo! Québec.

    «Avant, les gens prenaient leur retraite à 65 ans et elle durait cinq à sept ans. Aujourd’hui, elle peut être aussi longue que la période active de travail», ajoute-t-elle.

    Ceci ne signifie toutefois pas qu’on doive

    Lire la suite »from La retraite change: les Québécois veulent rester actifs
  • La mort et la maladie peuvent survenir à tout moment, même quand on se croit en bonne santé. Le sujet est certes délicat à aborder en famille, mais l’ignorer pourrait compliquer davantage ce moment difficile que tous vivront un jour.

    La planification successorale est essentielle pour qu’un défunt s’assure que ses biens soient distribués aux personnes voulues. Et en parler à ses proches avant la visite de la Grande Faucheuse leur permettra au moins d’éviter de courir en tous sens pour rapatrier les avoirs. Surtout à un moment où ils seront plongés dans le deuil.

    Voici au moins trois documents essentiels à la préparation d’un plan successoral. (Sources: Yahoo! Canada et Éducaloi)

    1- Un testament à jour ou une fiducie

    La principale différence entre les deux documents est que le testament passe par un processus légal d’homologation (validation officielle) afin de distribuer vos actifs aux bénéficiaires inscrits au testament. Ce processus peut demander temps et argent.

    Au contraire, une

    Lire la suite »from Décès et maladie: une discussion primordiale avant qu’il soit trop tard
  • Votre langage corporel parle parfois bien plus fort que les mots qui sortent de votre bouche. Il peut même carrément contredire les expressions de votre visage ou votre ton de voix, indique Alexander Todorov, un chercheur de l’Université Princeton. C’est pourquoi il importe de faire attention aux messages parfois inconscients que vous envoyez à vos interlocuteurs.

    Le magazine The Muse a énuméré six comportements non verbaux qui pourraient vous mettre dans l’eau chaude dans le cadre de votre vie professionnelle et personnelle, et saboter tout espoir de collaboration de vos pairs et de vos employés.

    1. Ne pas pointer vos pieds vers vos interlocuteurs

    Les pieds manifestent souvent vos réelles intentions, malgré vous, a écrit la Dre Carol Kinsey Gorman sur Forbes. Si votre corps fait face à la personne qui vous parle, mais que même un seul pied pointe vers le côté, ce peut être vu comme un signe que vous ne suivez plus la conversation et que vous êtes prêt à partir.

    2. Croiser vos jambes,

    Lire la suite »from Six erreurs de langage corporel à éviter
  • Le divorce est un moment difficile pour la grande majorité des gens. Parfois, les partenaires ressentent de la rancœur, d’autres fois une certaine nostalgie ou même du désespoir. Diviser les avoirs n’est certes pas non plus toujours une partie de plaisir et l’exercice peut porter la tension à son paroxysme. Sans oublier l’impact que la situation peut avoir sur les enfants…

    Comment vous en tirer le mieux possible en limitant les dégâts? Me Christian Dufourd, de Dufourd, Dion Avocats s’est entretenu avec Yahoo! Québec afin d’offrir des conseils pour aplanir la route cahoteuse qu’est souvent le processus de divorce. (http://www.dufourdion.com/)

    «Si quelqu’un envisage un divorce, la première étape consiste à se rendre chez un avocat ou une avocat pour connaître ses droits et ses obligations», commence-t-il.

    Ensuite, il faut organiser la rupture. «Faut-il prévoir un déménagement? Tout se fait-il dans un contexte amical ou faut-il agir secrètement?»

    Me Dufourd indique qu’environ 90% à 95%

    Lire la suite »from Comment bien planifier un divorce...
  • Si vous pensez être les seuls à prendre de mauvaises décisions financières, rassurez-vous! C’est loin d’être le cas.

    «Il y a cette culture du secret entourant l’argent et l’épargne, alors tout le monde croit: “Oh mon Dieu! Tout le monde maîtrise ça, excepté moi.” Mais la réalité, c’est que très peu de gens sont sur la bonne voie en ce qui concerne leur retraite», note Bruce Sellery, auteur des livres Moolala et The Moolala Guide to Rockin’ Your RRSP, qui tentent de guider les investisseurs et les épargnants dans leurs choix financiers.

    GoldenGirlFinance.com a résumé quelques secrets offerts par l’expert en finance (et cofondateur le réseau d’affaires Business News Network) afin d’épargner suffisamment d’argent pour la retraite.

    Secret #1: Le contexte, c’est tout!

    Selon M. Sellery, le contexte vous permettra non seulement de connaître ce vers quoi vous vous dirigez, mais ce que vous devrez faire pour l’atteindre. Demandez-vous à quoi votre épargne-retraite vous servira quand vous aurez

    Lire la suite »from Trois secrets pour réussir à épargner en vue de la retraite
  • ..
    Selon Statistique Canada, un travailleur canadien sur trois vivra une période d’invalidité de plus de 90 jours avant l’âge de 65 ans, rapporte le site monconseiller.ca.

    Pourtant, la plupart des Canadiens seraient dans l’eau chaude s’ils devaient cesser de travailler en raison d’une blessure ou d’une maladie, comme un accident, un cancer ou une dépression. D’après un sondage de RBC Assurances, 76% croient qu’un arrêt de travail de trois mois pour cause d’invalidité nuirait beaucoup à la situation financière de leur famille, les forçant à s’endetter ou à revoir leurs plans de retraite.

    Or, seul un travailleur sur quatre (27%) a discuté de l’impact financier d’une invalidité sur sa famille auparavant. Ce chiffre augmente à peine chez ceux qui ont déjà dû s’absenter pour cause d’invalidité (33%).

    En cas d’invalidité de longue durée, «26% des Canadiens ne pourraient pas réunir 2000$ au cours du prochain mois pour couvrir une dépense imprévue et plus de la moitié des Canadiens pensent qu’ils

    Lire la suite »from Combien de temps pourriez-vous tenir en étant invalide?
  • La décision a surpris la majorité des intervenants financiers du Canada et à l’étranger. La Banque du Canada a opté de réduire son taux directeur d’un quart de point, à 0,75% Le taux était demeuré inchangé à 1% depuis septembre 2010.

    Le Canada est le premier des pays riches à relâcher sa politique monétaire afin de limiter les dégâts de la baisse des prix du pétrole, a indiqué la Banque du Canada dans un communiqué.

    À qui profite un taux plus faible?

    Pour les consommateurs qui planifiaient déjà se procurer un prêt, que ce soit pour acheter une voiture, une propriété ou pour financer des rénovations, la baisse du taux directeur canadien de 1% à 0,75% est un merveilleux cadeau. Même chose pour ceux qui ont actuellement l’option de refinancer un prêt ou qui possèdent déjà des taux variables.

    Mais puisque le Canadien moyen devait 20 891$ au troisième trimestre de 2014, selon Equifax Canada, il est préférable de ne pas accentuer sa dette. Après tout, «les taux d’intérêt des cartes de crédit

    Lire la suite »from Prudence face à la baisse des taux d’intérêt
  • Les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) sont un avantage fiscal indéniable. Toutefois, il importe d’en comprendre tous les tenants et les aboutissants afin de s’assurer d’en profiter pleinement. Voici quelques informations utiles.

    1) Tout montant retiré d’un CELI ne pourra être cotisé à nouveau avant l’année suivante, peu importe que ce soit votre contribution originale, des intérêts, des dividendes ou les gains en capital sur vos investissements. Et tout comme les gains en capital dans un CELI ne sont pas imposables, les pertes de capital ne sont pas déductibles non plus.

    2) Les intérêts, dividendes et gains en capital dans votre CELI ne sont pas vus comme des revenus, même quand vous les retirez. Ainsi, les prestations de revenu et crédits fédéraux ou provinciaux (Sécurité de la vieillesse, Supplément de revenu garanti, Prestation fiscale canadienne pour enfants, etc.) ne baisseront pas en fonction des intérêts cumulés dans un CELI.

    3) L’intérêt sur un emprunt placé dans un CELI

    Lire la suite »from Six choses à savoir sur le CELI
  • image

    (Courtoisie de Dorice Levesque, ProVenteRH)

    Pourquoi des gestionnaires et des travailleurs prennent-ils de mauvaises décisions? Le manque de temps? Le manque d’information?

    Un article du Harvard Business Review (HBR) s’est penché sur une étude qui a analysé le feedback donné à plus de 50 000 patrons pour faire ressortir neuf facteurs associés à une prise de décision déficiente. Les voici en y allant du plus au moins important.

    1. Faire preuve de paresse

    Est paresseux celui qui ne vérifie pas les faits et ne prend pas l’initiative de confirmer des hypothèses ou d’obtenir davantage d’information. Il fait son travail négligemment et se fie aux expériences passées pour décider de ses actions, s’attendant aux mêmes résultats.

    «Si tu coupes les coins ronds, tu risques d’être obligé de recommencer plus tard», explique à Yahoo! Québec Dorice Levesque, consultante associée chez ProVenteRH et experte en ressources humaines.

    2. Ne pas anticiper l’inattendu

    Bien des gens n’aiment pas penser aux

    Lire la suite »from Les habitudes qui poussent à prendre de mauvaises décisions

Pagination

(270 articles)

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.