Blogue Finance de Yahoo Québec

Votre logement vaut peut-être plus que vous ne le pensez

Les enfants quittent le nid familial? Profitez-en pour renflouer vos coffres! (Corbis)Nés entre 1946 et 1964, de nombreux Québécois et Canadiens se voient dans le besoin de repousser l'âge de leur retraite. Les statistiques montrent en effet que nombre d'entre eux sont étranglés par les dettes et doivent continuer à travailler pour ne pas puiser dans leurs épargnes durement amassées.

Et comme si le poids de devoir affronter un avenir financier incertain alors qu'on atteint 50 ans n'était pas suffisant, ils doivent aussi faire face aux départs des enfants, qui partent étudier ou trouver leur place dans le monde du travail.

C'est sans doute ce qu'on peut appeler la déprime de la génération d'après-guerre! Heureusement, il existe une solution pour remettre vos projets de retraite sur leurs rails… et il n'y a pas à chercher bien loin.

Proposez des locations

Il y a rarement eu meilleure période pour louer une chambre ou un sous-sol aménagé. La volatilité du marché du travail, la paralysie du marché immobilier et les exigences plus strictes pour obtenir un emprunt contribuent à alimenter le secteur florissant de la location. Offrir un logement en location peut devenir encore plus lucratif pour ceux qui vivent dans des villes universitaires ou à forte population étudiante.

Bien entendu, les taux d'inoccupation et les frais de location varient selon les régions. C’est pourquoi il est conseillé d’étudier le marché local sur des sites Internet de location immobilière ou en consultant un journal local. L’objectif: fixer un prix juste pour vous et le locataire.

Ensuite, publiez une annonce détaillant l'espace que vous offrez dans tous les supports de publication qui vous sembleront adapter à vos exigences et au type de locataire que vous recherchez.

Profitez des déductions

Un des avantages liés aux revenus locatifs prend la forme de déductions fiscales. Une partie des frais (les intérêts du prêt immobilier, l'impôt foncier, l'assurance habitation, les réparations et les travaux d'entretien ou même de jardinage) peuvent être déduits de vos revenus.

Dans certains cas, il est aussi possible de déduire des frais de publicité, d'administration ou de déplacements.

Il est important de bien comprendre les implications fiscales de ce revenu supplémentaire avant de louer une chambre.

L'un des allègements fiscaux les plus intéressants pour les propriétaires consiste en une déduction sur la valeur à l'achat de la résidence principale. Cela représente une somme d'argent intéressante pour les «baby-boomers» qui ont vu le prix de leurs maisons flamber au cours des dernières années.

Mais faites attention: cette exonération n'est plus applicable si plus de la moitié de la propriété est mise en location, si vous réalisez des modifications structurelles ou si vous déduisez déjà des frais d'amortissement pour votre bien immobilier sur votre déclaration d'impôt.

Si vous respectez les directives en matière de résidence principale, vous devrez déclarer vos revenus de location, qui seront imposés au taux le plus élevé.

Une option consiste à différer le paiement des impôts sur le revenu locatif jusqu'à ce que vous passiez à une tranche d'imposition inférieure (quand vous prendrez enfin votre retraite) et relancer parallèlement votre épargne grâce à un plan de contribution directe à votre régime enregistré d'épargne-retraite (REER).

Comptez sur la famille

L'Agence du revenu du Canada établit certaines exceptions pour les propriétaires qui souhaitent louer une chambre à des amis ou des membres de leur famille à un prix inférieur à sa juste valeur marchande. Dans certains cas, des parents souhaitant faire voir à leurs enfants comment fonctionne le «monde réel» peuvent souhaiter appliquer un loyer symbolique.

Aux yeux de l'ARC, vous subissez dans ce cas une perte, et vous êtes par conséquent libéré de l'obligation de déclarer ce revenu. Toutefois, si vous ne le mentionnez pas sur votre déclaration, vous ne pourrez bénéficier d'aucune déduction.

Les implications varient d'un cas à l'autre et il est donc important de consulter un conseiller ou une conseillère fiscal(e). Mais avec une bonne feuille de route, vous ne tarderez pas à revoir la vie en rose… à condition d’avoir un bon locataire.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.