Blogue Finance de Yahoo Québec

Le REER en six points

Investir dans un REER, c'est investir dans son avenir. (Corbis)1. Le REER, c'est quoi?
Le Régime Enregistré d'Épargne-Retraite est un outil financier permettant de faire croître un actif financier à l’abri de l’impôt en vue de votre retraite. Les revenus générés dans un REER sont exemptés d'impôt… jusqu'à ce que vous les touchiez à votre retraite.

Vous pouvez contribuer au REER jusqu'au 31 décembre de l'année où vous aurez 71 ans. Vous devrez alors convertir votre REER en Fonds Enregistré de Revenus de Retraite (FERR).

2. Pourquoi cotiser au REER?
À court terme, vos cotisations au REER permettent de réduire votre revenu annuel imposable, et ainsi payer moins d’impôts. Dans certains cas, une contribution à un REER peut même vous faire changer de tranche fiscale et diminuer d'autant vos impôts!

À long terme, le REER permet de planifier une retraite plus aisée. On estime qu'il faut 70 % de ses revenus des trois derniers mois d'activité professionnelle pour qu'une personne à la retraite conserve son niveau de vie.

3. Le REER permet-il véritablement de payer moins d’impôts?
Votre contribution annuelle au REER est déduite de votre revenu imposable. Donc, vous payez moins d’impôts pour une année donnée.

À la retraite, aucune ponction fiscale ne sera perçue lors du transfert du REER vers le FERR. Toutefois, les montants retirés ou versés seront considérés comme des revenus, donc imposables.

Ce qu'on peut considérer comme un report d’impôts est en fait un pari sur l'avenir. Vous supposez que vos revenus imposables à la retraite seront inférieurs à ceux au moment de cotiser.

4. Combien investir dans un REER?
Vous pouvez placer jusqu'à 18% de vos revenus dans un REER, jusqu'à concurrence de 22 970 $ pour l'année 2012. Si votre entreprise possède un régime de retraite, le montant maximal de contribution au REER auquel vous avez droit est toutefois revu à la baisse par le gouvernement.

Pour faire ce calcul, le gouvernement utilise les revenus de l'année civile précédente. Ainsi, pour votre REER de 2012, les revenus de 2011 seront pris en compte. Le montant auquel vous êtes en droit de contribuer est inscrit sur le dernier avis de cotisation de l'Agence de revenu du Canada. Vous pouvez aussi obtenir cette information en ligne.

À noter que vous pouvez cotiser jusqu'à 2000 $ de plus que le maximum autorisé sans pénalité. Ce montant ne sera toutefois pas déductible.

5. Comment investir dans un REER?
Le REER est un outil financier dans lequel on place différents types de placement: fonds communs, actions, obligations, CPG, etc.

Les institutions financières évaluent vos besoins et proposent divers produits en fonction de vos attentes et de votre compréhension du monde financier. Il est bien entendu possible de regrouper vos placements REER dans une seule institution ou de diversifier le tout. Mais attention de ne pas dépasser la limite permise.

6. Quand cotiser au REER?
Vous pouvez contribuer au REER sur une année jusqu'au soixantième jour de l'année suivante. Pour votre REER de 2012, vous pouvez donc contribuer jusqu'au premier mars 2013. À noter que si vous n'avez pas utilisé votre maximum déductible entre 1991 et 2011, vous pouvez reporter la partie inutilisée à 2012.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.