Blogue Finance de Yahoo Québec

L'hiver et l'emploi, période froide!

Vive l'hiver ! (Corbis)La saison froide ne l’est pas forcément pour le travail. Elle suit par contre un rythme bien à elle, qu’il faut savoir adopter pour saisir les opportunités au bon moment.

L’hiver, les golfs et les pépinières ferment, mais les stations de ski ouvrent et les déneigeuses sortent du garage. Ces emplois saisonniers du froid et de la neige ne sont pas pour autant un eldorado, soulignent Anick Vinet et Geneviève Ferlatte. Elles travaillent toutes deux pour Adecco, un chef de file mondial du recrutement et du travail temporaire.

«La plupart de ces postes relèvent de l’industrie du tourisme ou du service à la clientèle, et sont  très souvent payés au salaire minimum», explique Mme Vinet.

«Les postes mieux rémunérés, comme conducteur d’engins de déneigement, constituent un bassin beaucoup plus petit. De plus, ils sont souvent réservés à certaines catégories de travailleurs, comme les paysagistes et les ouvriers de la construction en période estivale», ajoute Mme Ferlatte.

Pour les travailleurs temporaires, l’arrivée de l’hiver est ainsi un moment plutôt ingrat. «La période des Fêtes correspond à la fin du cycle de production que suit l’industrie. Le résultat, c’est un ralentissement de l’activité et des mises à pied en janvier pour les employés qui n’ont pas de statut permanent», dit Mme Vinet.

Nouvelle année, nouveau boulot

Les Fêtes et le passage à la nouvelle année exercent aussi une influence sur le marché du travail des postes permanents. À la faveur des vacances de Noël, les gens font un bilan de leur vie professionnelle. Ensuite, la tradition des bonnes résolutions les pousse plus qu’à n'importe quel autre moment de l’année à se lancer dans une recherche d’emploi.

Pendant ce temps, l’industrie est en attente. Janvier, c’est le mois où l’on regroupe toutes les activités que la production ne permet pas de mener le reste du temps. C’est traditionnellement la période des inventaires, de la maintenance des équipements, de la définition des objectifs et de la vision stratégique. «Sauf exception, ces tâches sont assurées en interne par des personnes déjà en poste. Il arrive que l’on nous demande un peu de renfort pour certains gros inventaires, mais cette période ne génère pas de boom du travail temporaire», explique Mme Ferlatte.

En revanche, dès février-mars, l’industrie repart sur les chapeaux de roue. Tout est fin prêt pour une nouvelle année de production, et on déploie les grands moyens pour mettre en oeuvre le plan stratégique adopté en janvier. «C’est à ce moment-là que les entreprises ont des besoins en main-d’œuvre à combler, et qu’il faut donc proposer sa candidature», conclut Mme Vinet.

Le mieux à faire, c’est finalement de s’inspirer du tempo des entreprises. Inutile d’envoyer des CV entre mi-décembre et mi-janvier, puisque rien ou presque ne bouge en matière de recrutement pendant cette période.

«Utilisez ce moment pour faire, vous aussi, la “maintenance” de votre carrière, conseille Mme Vinet. Faites un bilan de vos emplois passés, de vos aspirations. Mettez votre CV à jour, faites un peu de veille professionnelle sur votre secteur d’activités.»

Vous serez ainsi au mieux préparé pour répondre parmi les tout premiers aux offres de la reprise de février.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.