Blogue Finance de Yahoo Québec

L'art de vous faire consommer toujours plus!

Les appareils électroniques, comme les iPod, sont pensés pour ne pas durer toute la vie. (Inmagine)L'obsolescence programmée - ou désuétude planifiée - est une stratégie industrielle de limitation de la durée de vie des biens. Les appareils technologiques en sont les premières victimes... Tout comme votre portefeuille.

Après une petite année de loyaux services, votre lecteur de DVD décide soudainement qu’il ne lira plus vos films. Arrivé à la boutique, on vous explique qu'il n'est pas réparable, car le boitier est scellé et qu'il est plus avantageux d'en acheter un neuf. Peu de temps après, votre lave-vaisselle vous lâche lui aussi… juste après la fin de la garantie. La réparation est presque aussi onéreuse qu'un appareil neuf, que vous achetez finalement à crédit.

De combien de situations de ce genre sommes-nous témoin chaque année? Il faut dire que la stratégie est bien rodée. Les fabricants limitent volontairement et de différentes manières la pérennité de leurs produits pour obliger les consommateurs à les remplacer plus rapidement. Ils produisent de la moins bonne qualité, moins chère, qui sera vite remplacée. Un gain sur toute la ligne!

Ce principe, connu sous le nom d'obsolescence programmée, serait né en 1924 lorsque le cartel Phoebus décida de limiter la durée de vie de ses ampoules à 1000 heures plutôt que 2000 heures. Mais ce n'est qu'en 1932 que le terme d'obsolescence programmée apparaît, dans un ouvrage de l'Américain Bernard London où il propose la notion de «planned obsolescence» pour relancer l'économie et mettre fin à la dépression. (Ending the depression through planned obsolescence)

Ingénieux ingénieurs
Au Québec, le Code civil prévoit une «garantie légale» stipulant qu'un bien doit servir à un «usage normal» sur une «durée raisonnable». Mais l'obsolescence programmée a évolué avec le temps, les lois et les besoins.

Les appareils électriques et électroniques sont au centre de la pratique. Et tous les moyens sont bons! Arrêt de la production des pièces de rechange, incompatibilité de formats de logiciels, défaut volontaire de conception... La complexité des appareils modernes laisse libre cours à l'ingéniosité des fabricants qui contournent allègrement une législation méconnue et peu adaptée.

Voici une sélection de cas flagrants de l'obsolescence programmée.

Obsolescence indirecte: service après-vente et pièces détachées
C'est le cas le plus répandu, notamment en ce qui concerne les piles d'appareils portatifs. Trois générations d'iPod avaient une pile soudée à l'appareil, impossible à changer. Celle de l'iPhone 4 était prévue pour supporter 400 recharges, et son prix de remplacement était quasiment identique à celui d'un appareil neuf avec un contrat d'engagement chez un opérateur.

Plus simplement: certains fabricants arrêtent la production de pièces de rechange de leurs appareils, ou abandonnent le service après-vente (SAV) sur certaines gammes. C'est le cas de Microsoft qui, en 2006, avait arrêté le SAV sur les systèmes d'exploitation d'anciennes générations, obligeant les utilisateurs à se mettre au goût du jour et à acheter des appareils capables de supporter les nouvelles fonctionnalités. Qu'ils en aient besoin ou non!

Obsolescence par incompatibilité: périphériques et logiciels
Le nouveau téléphone intelligent d'Apple - encore - intègre une toute nouvelle prise qui rend inutilisables les périphériques des appareils précédents. Ceux-ci ne servent plus à rien et seront changés pour les nouveaux modèles. Apple est également connu pour ses évolutions de systèmes d'exploitation et de processeurs qui forcent le consommateur à renouveler tout son équipement informatique dès qu'un nouveau besoin se fait sentir. Le bédéiste Michel Rabagliati y a été confronté et l'a exorcisé dans Paul à Québec.

Obsolescence fonctionnelle: malice de fabrication
Le documentaire «prêt-à-jeter» souligne à gros traits les problèmes d'imprimantes. Un fabricant célèbre aurait intégré une puce électronique chargée de bloquer un modèle d'imprimante à partir d'un certain nombre de copies. Cette marque a toutefois réfuté l'accusation de la réalisatrice Cosima Dannoritzer.

De son côté, Samsung place sur le circuit imprimé de ses écrans LCD et plasma un condensateur sensible à la chaleur.... Les caractéristiques de la pièce ne lui laissent qu'une durée de vie de 24 mois dans ces conditions!

Êtes-vous surpris?

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.