Blogue Finance de Yahoo Québec

Cet homme gagne 66 millions $... par jour!

Amancio Ortega. (Corbis)Bloomberg a récemment publié l'indice des milliardaires, qui dresse chaque jour (plutôt que chaque année) la liste des plus grandes fortunes mondiales.

L'argent ne fait pas le bonheur déclare le vieil adage mais si c'était le cas, Amancio Ortega serait au septième ciel.

M. Ortega est un magnat du commerce de détail relativement peu connu. Âgé de 76 ans, il est fondateur de la compagnie espagnole Inditex S.A, qui possède et exploite plusieurs marques de vêtements avec plus de 5 402 magasins partout dans le monde. Le joyau de la couronne étant la marque Zara, avec plus de 1 600 magasins.

Entre le mois de janvier et le mois d'octobre 2012, M. Ortega a gagné plus de 18 milliards de dollars, soit environ 66 millions de dollars par jour. Durant ce bref intervalle de temps, il a ainsi volé la place de Warren Buffett en tant que troisième homme le plus riche du monde, avec une valeur nette estimée à 53,6 milliards de dollars.

M. Ortega, dont le père était cheminot, est né dans une famille appauvrie et s'est vu obligé de quitter l'école à l'âge de 13 ans. Il commença à travailler comme garçon-livreur pour un magasin de vêtements et gravit peu à peu les échelons jusqu'au poste de vendeur. Alors qu'il travaillait en magasin, M. Ortega eut l'idée de vendre des versions moins chères de peignoirs de bain matelassés en proclamant qu'il était injuste que seules les femmes les plus riches puissent bien s'habiller. Il utilisa ce slogan comme principe fondateur pour le reste de ses entreprises et bâtit son empire sur cette base.

Les gains rapides obtenus par M. Ortega reflètent la tendance générale à la hausse des actions du secteur de la vente au détail. L'approvisionnement à coût modique et la demande croissante pour des vêtements à prix modérés ont profité aux détaillants cette année. Neuf des vingt-cinq personnes les plus riches de la planète ont fait fortune dans la vente au détail selon l'indice Bloomberg.

Les lois de la physique nous disent cependant que tout ce qui monte finit par redescendre et c'est exactement ce qui s'est produit pour certains milliardaires cette année.

Ricardo Salinas Pliego qui contrôle le groupe Elektra au Mexique est le plus grand perdant de cette liste. M. Pliego a perdu 9,1 milliards de dollars depuis le début de l'exercice. La valeur nette de son patrimoine est aujourd'hui de 11,7 milliards de dollars, ce qui fait de lui la huitième personne la plus riche au monde. Ce géant de la banque et des médias a néanmoins vu la valeur de ses actions diminuer de près de moitié depuis le mois d'avril 2012.

Un autre perdant célèbre de cette liste est le patron de Facebook, Mark Zuckerberg.

Avant la sortie en Bourse de Facebook, la fortune de M. Zuckerberg était estimée à plus 20 milliards de dollars. Les actions du réseau social n'ont pas atteint les résultats escomptés depuis ses débuts sur le marché boursier au mois de mai dernier, réduisant ainsi la valeur du patrimoine de M. Zuckerberg à 10,7 milliards de dollars. Il demeure malgré tout au rang numéro 88 des personnes les plus riches.

LES ARRIVÉES SURPRISE

Bloomberg nous dévoile également dix nouveaux milliardaires qui n'avaient jusque-là jamais figuré sur aucun classement international.

Dirce Navarro de Camargo est devenue la femme la plus riche du Brésil après avoir hérité l'empire industriel de son défunt mari, Camargo Correa, S.A. Mme Camargo est la 60e personne la plus riche au monde avec une valeur nette patrimoniale de 13,1 milliards de dollars.

Elaine Marshall possède 15 % de Koch Industries et affiche une valeur nette patrimoniale de 12,9 milliards de dollars. Elle se place ainsi au 69e rang des plus grandes fortunes de la planète. Mme Marshall, qui est aussi la quatrième femme la plus riche d'Amérique, a hérité les actions de son mari, E. Pierce Marshall.

La dernière apparition en public de Mme Marshall date de 1994 lorsque la veuve de son beau-père, Anna Nicole Smith, s'est vue engagée dans de longues poursuites judiciaires au sujet de son héritage. Mme Marshall s'est finalement vu accordée l'ensemble des actions Koch de son beau-père et mène aujourd'hui une vie paisible à Dallas, au Texas.

LES LEÇONS À TIRER DES MILLIARDAIRES


«Les milliardaires ne le deviennent pas en plaçant leur argent dans un fonds d'investissements diversifiés ni en investissant dans un FNB ou dans les titres de l'indice d'actions S&P», explique Matt Miller, rédacteur en chef de la liste Bloomberg des milliardaires. «Vous devenez riche si vous vous constituez un patrimoine à partir d'une position très concentrée, en général en investissant dans une seule grande entreprise.»

La plupart des milliardaires sont aussi dans le secteur de la vente au détail ou de marchandises, ajoute-t-il. «Le commerce au détail occupe une place très importante», remarque M. Miller, tout en soulignant que 26 des milliardaires de la liste Bloomberg ont commencé leurs carrières dans ce secteur.

Vingt-deux milliardaires sur cette liste ont bâti leur fortune dans le secteur des technologies et 14 autres font partie d'une entreprise familiale.

En somme, «2012 a été une bonne année pour les milliardaires», déclare M. Miller. «Si vous regardez le top 100 tous les jours, vous verrez qu'ils progressent constamment. L'indice S&P est en hausse et les fortunes privées suivent les tendances des marchés publics.»

(Ce texte est une traduction de Bloomberg’s billionaires index: Biggest winners and losers, publié sur le blogue The Daily Ticker, de Yahoo! Finance.)

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.