Blogue Finance de Yahoo Québec

5 trucs pour bien gérer son argent

Mettez de l'argent de côté, il y a toujours des imprévus. (Corbis)Jeanette Brox a perdu ses parents quand elle était jeune. Dès l'âge de 17 ans, cette planificatrice financière agréée avait déjà trouvé la façon de bien gérer son argent. Tout ce qu'elle a appris à la dure pourrait être utile à ceux qui envisagent de s'envoler du nid familial.

«Très tôt, j'ai appris comment tenir un budget et comment économiser, déclare Mme Brox. Vivre seul fait un peu peur parfois, mais c'est aussi grisant et surtout parfaitement gérable. Il n'y a aucune raison de se sentir dépassé. Tout est moins inquiétant si vous savez à quoi vous attendre. Les problèmes arrivent si vous ne prenez pas le temps de planifier cette transition.»

William Akoto, directeur de communication à Money Mentors, une agence de services-conseils en crédit sans but lucratif basée en Alberta, dit aussi qu'il est utile de suivre ce vieux conseil de scouts: «Soyez prêts!»

«La vie peut s'avérer très chère parce que vous commencez à payer non seulement votre loyer mais aussi toutes les choses que papa et maman vous fournissaient jusque-là», indique M. Akoto.

Tenez compte aussi de ces autres leçons utiles:

1. Contrôlez vos frais fixes

«Budgétiser» n'est pas un mot très séduisant, mais les experts financiers insistent sur le besoin de ventiler toutes les dépenses, jusqu'aux plus petites, que vous devrez assumer: loyer, alimentation, factures, transports, etc.

«Pour quelqu'un qui va toucher son premier salaire, un chiffre de l'ordre de 40 000 $ semble plutôt impressionnant, explique Mme Brox. Mais avec toutes les dépenses, il faut se baser sur des chiffres solides.»

2. Pensez aux dépenses imprévues

Les problèmes surgissent souvent lorsqu'une dépense imprévue (et il y a toujours des imprévus) se présente alors qu'on n'y avait jamais pensé au moment de remettre le chèque du loyer.

«Les dépenses qu'on oublie généralement sont les dépenses surprise, affirme M. Akoto. Cela peut être la voiture qui tombe en panne, des frais de stationnement, une facture de téléphone exagérée ou un dépôt en cas de dommages. »

Et puis il y a la tentation du magasinage. «Lorsque vous planifiez votre budget, pensez à toutes les dépenses, comme les cadeaux d'anniversaire ou de Noël», conseille également Mme Brox.

Noël est un poste de dépenses important et il faut le prévoir à l'avance. «N'allez pas dans les grands centres commerciaux en fin de semaine, lorsque tout le monde est en train de magasiner, vous risquez de dépenser plus que de besoin», dit la conseillère.

À LIRE: PRÉPARER NOEL DÈS MAINTENANT !


Jeanette Brox. (Yahoo Finance)3. Préparez un fonds pour les urgences

Il faut penser à mettre de côté un fonds d'urgence qui correspond à l'équivalent de trois à six mois des dépenses mensuelles habituelles, juste au cas où l'inimaginable puisse arriver.

«Et si vous perdiez votre emploi ou tombiez malade? Les jeunes ne pensent pas à ce genre de choses, ils pensent que rien ne peut leur arriver, qu'ils ne souffriront jamais d'une invalidité ou n'auront jamais d'accident», remarque Mme Brox.

Si votre employeur vous accorde des avantages sociaux, vous devez connaître exactement ce que couvre le régime souscrit. «La plupart des gens n'ont pas d'assurance invalidité de courte durée. La couverture du régime de longue durée entre en vigueur en 120 jours. Si vous tombez malade et ne pouvez pas vous rendre au travail, comment allez-vous faire face à vos dépenses pendant ce temps-là? Les parents sont toujours là, bien sûr, mais ils ne sont pas éternels», prévient Mme Brox.

4. Cherchez les occasions de faire des économies

«Ne payez jamais rien que vous puissiez obtenir gratuitement», conseille M. Akoto. Avec un peu d'expérience et de patience, l'acheteur moyen peut faire des économies substantielles s'il sait où chercher.

  • Profitez des remises, même à l'épicerie.
  • Connaissez le prix des produits pour ne pas vous laisser duper.
  • Utilisez des coupons.
  • Demandez toujours une réduction spéciale étudiant ou pour les moins de 25 ans.
«Et plus important encore, vivez au-dessous de vos moyens et proportionnellement à vos besoins», indique M. Akoto.

5. Payez vos factures


«La pire des choses à faire est de ne pas faire face à vos dettes car ceci entachera votre cote de solvabilité durant des années», explique Mme Brox. La politique de l'autruche ne fera pas disparaître vos dettes (par exemple de carte de crédit) et ne servira qu'à accroître le montant que vous devez.

Ce texte est une traduction de 5 money lessons for independent living, publié sur le blogue Insight de Yahoo Canada.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.