Vivendi : va faire appel du lourd dédommagement accordé à Liberty Media

COURS ASSOCIÉS

SymbolePrixChanger
VIV.PA19,910,26

Le passé tumultueux de Vivendi est en train de rattraper le groupe français. En juin dernier, le jury d'un tribunal de district avait condamné le groupe à indemniser Liberty Media à hauteur de 765 millions d'euros, pour fraude, déclaration trompeuse et dissimulation dans le cadre du rachat d'USA Networks en 2001. Pour simplifier l'affaire, le groupe américain reprochait à Vivendi d'avoir dissimulé sa situation financière tendue lors de la conclusion de la transaction, ce qui avait une grande importance dans la mesure où une partie du prix de 10,3 milliards de dollars avait été honoré en titres. Les anciens dirigeants Jean-Marie Messier et Guillaume Hannezo sont cités comme défendeurs dans la procédure.

Vivendi avait fait part de son intention de contester le verdict par toutes les voies de recours possibles, estimant à l'époque qu'il existait "de nombreux motifs de faire appel" tout en étant persuadé de n'avoir "commis aucun manquement". Or voilà qu'hier, un tribunal de New York a confirmé la sentence de condamnation à des dommages de 765 millions d'euros, en accordant à Liberty Media des intérêts pré-jugement fondés sur les billets du Trésor américain à un an à compter du 16 décembre 2001. Le groupe français souhaitait que la procédure n'entre pas dans sa phase finale avant le résultat de l'appel concernant le recours collectif déposé dans le même dossier, mais ses efforts ont été vains. Désormais, Vivendi "entend se pourvoir en appel" en restant convaincu qu'il n'a "commis aucun manquement".

Actualit�s relatives :

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.