Téléphonie Mobile : l'ANFR publie la répartition des antennes-relais par opérateur

COURS ASSOCIÉS

SymbolePrixChanger
ILD.PA196,20+3,25

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié ce jour "l'observatoire des déploiements dans les réseaux mobiles", qui concerne les opérateurs en 3G et les premiers déploiements pour le très haut débit mobile (4G) du 1er novembre 2012 au 1er janvier 2013. A cette date donc, l'organisme a recensé 37.251 sites équipés pour la 3G et 819 sites équipés pour la 4G (en bande 2,6 GHz).

Au niveau de la 3G, Orange disposait de 17.105 antennes sur 18.4654 autorisées par l'ANFR. SFR affichait respectivement 14.480 en service et 17.452 autorisées et Bouygues Telecom 11.024 en service et 13.744 autorisées. Le "nouvel" entrant, Free Mobile, qui vient de fêter la première année de son offre commerciale, affichait 2.922 antennes-relais (1.779 en UMTS 2100 et 1.143 en UMTS 900) en service sur 4.085 autorisées. Du côté de la 4G, Orange a modifié 403 antennes-relais existantes pour les équiper, SFR 207, Bouygues Telecom 228 et Free Mobile 14. Au total, ce sont 43.322 supports qui ont été autorisés en France par l'ANFR.

Ce matin, la ministre déléguée chargée de l'Economie numérique Fleur Pellerin avait indiqué dans un entretien aux 'Echos' que "Free a pris du retard dans ses déploiements par rapport à ce que le groupe avait annoncé". Le nouvel entrant avait affiché un objectif d'installation de 2.500 antennes fin 2012, mais "il n'en avait déployé que 1.779, selon les calculs effectués par l'Agence nationale des fréquences", a précisé la ministre, en évoquant le déploiement selon la norme UMTS 2100. "Free a déployé d'abord dans des zones peu denses puis dans des villes où il est plus difficile d'implanter des antennes, notamment en raison des contraintes administratives. Nous sommes très attentifs à la bonne marche de ces déploiements car le bon fonctionnement du marché suppose que chacun investisse", a-t-elle ajouté. Selon 'Les Echos', Free Mobile aurait présenté un appel d'offres en décembre pour trouver un nouveau fournisseur d'équipements mobiles de troisième et de quatrième génération. Iliad, qui se fournit actuellement chez Nokia-Siemens Networks, pourrait ainsi opter pour l'équipementier chinois Huawei, estime le quotidien économique...

Actualit�s relatives :

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.