Suzuki cesse de vendre des autos aux États-Unis

La compagnie American Suzuki Motor cessera de vendre des automobiles aux États-Unis, une décision s'inscrivant dans ses efforts de restructuration.

Lundi, la compagnie dont le siège est en Californie a annoncé qu'elle faisait appel à la protection de l'article 11 sur la loi américaine sur les faillites. La valeur de ses dettes et de ses responsabilités totalise un montant entre 100 et 500 millions de dollars américains.

American Suzuki Motor affirme disposer d'assez de fonds pour fonctionner durant sa restructuration. La compagnie assure être en mesure de respecter les garanties et les rachats des véhicules déjà vendus.

Certains de ses concessionnaires d'automobiles vendront désormais des pièces et assureront l'entretien de véhicules, alors que d'autres fermeront leurs portes.

La compagnie continuera de vendre des motocyclettes, des véhicules tout-terrain et des moteurs de hors-bord aux États-Unis. En octobre, Suzuki a vendu 2023 véhicules aux États-Unis, soit 5 % de plus qu'un an plus tôt.

D'ailleurs, Suzuki poursuit ses activités au Canada où ses voitures continueront à être vendues.

Associated Press

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.