Suivi des Marchés : début de semaine hésitant en Asie avant la BoJ...

COURS ASSOCIÉS

SymbolePrixChanger
AXW.PA23,700,39

Les Bourses asiatiques commencent la semaine prudemment, avant les décisions de la Banque du Japon qui se réunit aujourd'hui et demain. A Tokyo, l'indice Nikkei cède 1,5% peu avant la clôture, réagissant à un rebond du Yen. De son côté, l'indice Hang Seng recule de 0,05% à la Bourse de Hong Kong, tandis que le Shanghai Composite progresse de 0,2%, Taiwan relâche 0,1% et Séoul reste proche de l'équilibre (-0,05%). De son côté, Sydney gagne 0,1%, et Singapour progresse de 0,3%, de même que l'indice BSE Sensex de la Bourse de Bombay.

Au Japon, les investisseurs sont donc suspendus à la réunion de la Boj, qui devrait annoncer demain une nouvelle augmentation de ses achats d'actifs en vue de sortir l'économie nipponne de l'ornière. Ces anticipations ont déjà fait chuter le Yen de 4,5% depuis un mois (autour de 90 Yen/$), mais le nouveau gouvernement laisse désormais entendre qu'il pourrait freiner ce recul très apprécié des exportateurs nippons... Ce matin, pour la deuxième fois en quelques jours, un responsable politique a ainsi estimé qu'une trop forte baisse pourrait être préjudiciable à l'économie du pays. Koichi Hamada, conseiller du Premier ministre Shinzo Abe, a affirmé que la BoJ devra "ralentir ses actions si ses effets sur les prix et sur le Yen vont trop loin"... Les autorités souhaitent certes un affaiblissement du Yen et un coup d'arrêt à la déflation, mais s'ils placent le curseur trop loin, la consommation pourrait souffrir de la hausse des prix des denrées importées avec des effets négatifs sur la croissance. En outre, les industriels américains et européens commencent à protester, accusant Tokyo de déclencher une guerre des devises...

Du coté des valeurs, les exportatrices japonaises sont reparties en baisse ce lundi matin avec le rebond du Yen : -1,5% pour Nissan, -0,5% pour Toyota et -3,8% pour Sharp, qui pourrait souffrir d'un baisse des commandes d'écrans par l'américain Apple. Le titre GS Yuasa, le fabricant des batteries mises en cause dans les incidents sur les Boeing 787 se stabilise alors qu'une perquisition a eu lieu dans ses locaux. Le cours d'All Nippon Airways est lui aussi inchangé ce matin : la compagnie a fait savoir qu'elle avait été contrainte d'annuler environ 150 vols aujourd'hui, faute de pouvoir faire voler sa flotte de 17 Boeing B-787 Dreamliner.

En Chine, le titre du premier promoteur immobilier China Vanke bondit de 10% à Shenzhen après l'annonce d'un projet de cotation à Hong Kong, qui permettra aux investisseurs étrangers d'avoir un accès plus facile au titre... La totalité des actions "B", cotées en Dollars américains à Shenzhen, seront ainsi converties en actions "H" cotées en Dollars de Hong Kong à la Bourse de Hong Kong, où les achats sont plus simples pour les étrangers, a annoncé le groupe ce week-end. Le mois dernier, le transporteur maritime CIMC a été le premier à procéder avec succès à cette même opération, et devrait être suivi, selon les analystes, par la plupart des 86 autres compagnies qui possèdent des actions "B" peu liquides cotées en Chine continentale.

Parmi les autres valeurs en vue de matin, le distributeur de produits électroniques chinois Gome chute de 4% à Hong Kong, après avoir annoncé la fermeture de ses six magasins à Hong Kong dans le cadre de sa restructuration.

Enfin, à Sydney, l'action de Sims Metal Management, le leader mondial du recyclage de métaux perd 0,4% en clôture (et -5% en séance) après qu'une enquête interne a révélé des fraudes dans deux de ses filiales britanniques.

Actualit�s relatives :

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.