Stephen Harper et son homologue sud-coréen discutent de libre-échange

Le premier ministre Stephen Harper et son homologue sud-coréen, en visite au pays, ont affirmé mardi l'importance de signer une entente de libre-échange, six mois après avoir réglé une dispute sur le boeuf canadien.

M. Harper a reçu Kim Hwang-sik à Ottawa alors que les deux pays marquaient un demi-siècle de relations bilatérales.

Les deux hommes se sont rencontrés au bureau du premier ministre Harper sur la colline du Parlement avant une cérémonie pour marquer l'ouverture de « l'année de la Corée » au Canada. Les deux leaders ont discuté de questions liées à l'énergie et aux investissements.

Peu avant l'arrivée de M. Kim à Ottawa, le ministre des Affaires étrangères John Baird avait dénoncé le plan de la Corée du Nord de lancer une fusée à longue portée au cours des prochaines semaines.

M. Baird a déclaré que le Canada considérait qu'il s'agissait d'une provocation de la part de la Corée du Nord et une violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

La plus récente des trois visites de M. Harper en Corée du Sud s'est déroulée en mars dans le cadre d'un sommet sur la sécurité nucléaire. La Corée du Sud est l'un des pays avec lequel le Canada cherche à négocier un accord de libre-échange.

Le gouvernement Harper est en négociations ou en pourparlers exploratoires avec la plupart des grandes économies du monde, dont l'Europe, le Japon, l'Inde, la Chine et plusieurs pays asiatiques qui sont couverts par l'Accord de partenariat transpacifique.

Une embûche majeure a été écartée en juin lorsque le Canada a abandonné l'idée de contester la décision de la Corée du Sud de bannir les importations canadiennes de boeuf.

Le Canada a décidé de ne plus contester cette décision auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) parce que la Corée du Sud a rouvert ses portes au boeuf canadien en janvier.

La Corée du Sud a interdit les importations de boeuf canadien après l'éclosion en 2003 de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), communément appelée « maladie de la vache folle ».

L'entente est survenue après une rencontre de M. Harper avec le président sud-coréen Lee Myung-bak au sommet du G20 au Mexique.

Alors que M. Harper recevait M. Kim mardi, un communiqué du bureau du premier ministre canadien indiquait que les deux leaders « soulignaient l'importance de la relation Corée-Canada », dont 50 ans de relations bilatérales et le 60e anniversaire de la Guerre de Corée, qui a coûté la vie à 516 Canadiens.


Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.