Premier recul en trois ans de la demande d'or

Les ventes mondiales d'or ont reculé pour la première fois en trois ans en 2012, quand les plus importantes acquisitions jamais réalisées par les banques centrales ont été insuffisantes pour compenser l'effondrement de la demande en Inde.

Le Conseil mondial de l'or a indiqué jeudi que 4405,5 tonnes métriques d'or ont été vendues en 2012, un recul de 176,8 tonnes métriques (ou 4 %) par rapport à l'année précédente. Il s'agit du premier recul annuel constaté depuis 2009.

Toutefois, la valeur de l'or vendu a atteint l'an dernier un sommet de 236,4 milliards de dollars américains, alors que le cours de l'or s'est amélioré de 6 % à une moyenne de 1669 $US par once.

Le conseil a révélé que la demande en Inde, le plus important marché aurifère de la planète, a plongé de 12 % à 864,2 tonnes métriques. La demande s'est écroulée de 36 % pendant le premier semestre de 2012, quand les acheteurs indiens se sont faits plus timides en raison de nouveaux droits de douane, d'une hausse du cours local de l'or et de l'instabilité qui a régné sur les marchés en raison de l'intention du gouvernement de freiner les importations.

La demande a toutefois repris du mieux pendant le deuxième semestre.

En Chine, le deuxième marché en importance, la demande est demeurée stable à 776,1 tonnes métriques, même si le pays traversait à ce moment un certain ralentissement économique.

Les banques centrales ont accéléré leurs acquisitions, achetant 534,6 tonnes métriques d'or l'an dernier, soit la quantité la plus importante des 48 dernières années. Des pays comme le Brésil et le Paraguay ont acheté de l'or pour la première fois l'an dernier.

Associated Press

La Presse Canadienne

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.