Pré-ouverture Wall Street : l'emploi déçoit en janvier, mais les chiffres de 2012 sont ajustés en hausse

Wall Street affiche toujours une bonne tenue avant bourse ce vendredi, après son solide mois de janvier. Les derniers chiffres de l'emploi américain ressortent contrastés, puisque les données du mois de janvier sont moins bonnes que prévu, alors que celles des mois de novembre et décembre 2012 sont par contre révisées de manière bien plus positive. Les publications trimestrielles se poursuivent sur la cote américaine, avec notamment ExxonMobil, Chevron, Merck, Mattel... Par ailleurs, la sortie de la cote se rapprocherait pour Dell, l'annonce de l'opération étant espérée dimanche ou lundi !

D'après le Département américain au Travail ce vendredi, les créations de postes non-agricoles aux Etats-Unis pour le mois de janvier 2013 sont ressorties au nombre de 157.000, ce qui ressort légèrement inférieur au consensus de place. Le taux de chômage américain est quant à lui remonté à 7,9%, légèrement supérieur aux attentes, puisque le consensus était de 7,8%. La distribution, la construction, la santé et le commerce de gros ont créé des emplois le mois dernier. Le nombre des Américains sans emplois était de 12,3 millions en janvier.

Cependant, l'économie américaine aurait créé plus d'emplois qu'initialement évalué en 2012. Ainsi, les gains en matière d'emploi ont été révisés nettement à la hausse pour les mois de novembre et de décembre. Les créations de postes pour le mois de décembre auraient en fait été de 196.000, contre 155.000 précédemment évalué. Les créations de novembre auraient même atteint... 247.000, contre 161.000 pour la précédente estimation. Globalement, les savants ajustements annuels du gouvernement font ressortir 335.000 créations de postes de plus que prévu en 2012 ! 181.000 emplois auraient donc été créés chaque mois l'an dernier, contre 153.000 précédemment estimé.

L'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan et Reuters pour janvier sera annoncé à 15h55 (consensus 71,5). L'indice ISM manufacturier de janvier sera connu à 16 heures (consensus 50,7). Enfin, les dépenses de construction du mois de décembre sera publiées à 16 heures (consensus +0,6%).

Aon, Chevron, Exxon Mobil, Franklin Resources, Ingersoll-Rand, Legg Mason, Mattel, Merck, LyondellBasell, National Oilwell, Newell Rubbermaid et Tyson Foods, annoncent avant bourse à Wall Street leurs derniers résultats financiers trimestriels.

VALEURS DU JOUR

ExxonMobil, le géant pétrolier américain, a publié pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice net de 9,95 milliards de dollars et 2,20$ par action, contre 9,4 milliards et 1,97$ par titre un an avant. La production de pétrole et de gaz a pourtant décliné de 5%. Le groupe texan d'Irving a toutefois profité de l'amélioration des marges dans le raffinage. Le consensus des analystes de la place était de 2$ de bpa environ sur la période. Pour ce dernier trimestre 2012, les dépenses de capitaux et exploration ont totalisé 12,4 Mds$.

Le bénéfice trimestriel des activités "upstream" a totalisé 7,76 Mds$, tandis que les profits de l'aval ont été de 1,77 milliard pour le trimestre clos. Le bénéfice des activités dans la chimie est ressorti à 958 millions.

Chevron, le colosse pétrolier californien, a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice net de 7,2 milliards de dollars, portant à 26,2 milliards son profit annuel. Le bénéfice dilué par action pour le trimestre clos a représenté 3,70$, pour un bpa annuel de 13,32$. Le bénéfice du dernier trimestre 2011 ressortait à 5,1 Mds$, alors que le profit net de l'exercice 2011 était de 26,9 Mds$. Les revenus trimestriels ont totalisé 56 Mds$, contre 58 Mds$ un an avant, du fait de la baisse des volumes.

Merck, le second groupe pharmaceutique américain, a annoncé pour le quatrième trimestre fiscal un bénéfice net de 1,40 milliard de dollars ou 46 cents par action, contre 1,51 milliard et 49 cents par titre un an avant. Le bénéfice ajusté trimestriel a été de 83 cents. Les revenus du dernier trimestre 2012 ont totalisé quant à eux 11,74 Mds$, contre 12,29 Mds$ un an plus tôt. Le consensus était de 81 cents de bpa ajusté pour 11,48 Mds$ de revenus. Le bénéfice trimestriel non-GAAP a atteint 2,54 Mds$, contre 2,98 Mds$ un an auparavant.

Les revenus de l'exercice ont donc représenté 47,3 Mds$, contre 48 Mds$ environ en 2011. Le bénéfice par action a été de 2,16$ en GAAP et 3,82$ sur une base ajustée non-GAAP. Le résultat net s'est élevé à 6,66 Mds$, tandis que le bénéfice ajusté a atteint 11,74 Mds$. Les prévisions 2013 demeurent prudentes, le bpa ajusté étant attendu entre 3,60 et 3,70$, pour un bénéfice GAAP logé entre 2,03 et 2,26$ par action. A devises constantes, les revenus annuels sont attendus assez stables.

Chubb, l'assureur du New Jersey basé à Warren, a annoncé pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice net en forte baisse avec l'ouragan Sandy, à 102 millions de dollars et 38 cents par titre, contre 452 M$ et 1,60$ par action un an auparavant. Les coûts liés à Sandy sont évalués à 882 M$. Hors gains et pertes sur investissements, le bénéfice opérationnel a été de 44 M$ soit 16 cents par titre, dix fois moins que l'année précédente. Les primes nettes ont reculé de 2% à 2,91 Mds$. Le bénéfice net de l'exercice a été de 1,55 Md$ soit 5,69$ par titre, contre 1,68 Md$ en 2011.

Le groupe envisage, pour 2013, un bénéfice opérationnel par action allant de 6,40 à 6,80$, pour des primes en croissance de 2% à 4% en comparaison de 2012.

Aon, l'assureur et réassureur londonien coté à Wall Street, a publié pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice net de 305 millions de dollars, 93 cents par titre, contre 277 M$ et 67 cents un an avant. Hors gains et pertes sur investissements, le bénéfice par action aurait été de 1,27$ sur la période, pour des revenus totaux en croissance de 4% à 3,1 milliards de dollars. Le consensus était de 1,26$ de bpa opérationnel et 3,07 Mds$ de recettes.

McKesson, le distributeur pharmaceutique américain, a annoncé hier soir un recul de 1% de son bénéfice net du troisième trimestre fiscal 2013, à 298 M$ soit 1,27$ par titre, contre 300 M$ un an plus tôt. Le bénéfice ajusté par action a été de 1,41$, contre environ 1,6$ de consensus. Les revenus ont toutefois augmenté de 1% à 31,2 milliards de dollars, contre 30,8 Mds$ de consensus. Le groupe table, pour l'exercice, sur un bénéfice par action allant de 7,10 à 7,30$, contre 7,05 à 7,35$ précédemment. Le consensus était de 7,30$ sur la période. Le groupe a enfin approuvé un nouveau programme de rachats d'actions de 500 millions.

Mattel, le géant américain du jouet, a annoncé pour le quatrième trimestre fiscal des revenus mondiaux en croissance de 5% en glissement annuel, à 2,26 milliards, pour un bénéfice net de 306 M$ et 87 cents par titre. Le bénéfice pour la même période, l'an dernier, était logé à 371 M$ soit 1,07$ par action. Le profit net ajusté trimestriel a représenté 394 M$ soit 1,12$ par action. Le consensus était de 1,15$ de bpa pour 2,29 Mds$ de revenus. Côté marques, Barbie a vu son activité décliner de 4%, tandis que Fisher-Price a grimpé de 6%. Hot Wheels a progressé de 2% et American Girl de 13%.

Pour l'ensemble de l'exercice, le bénéfice net s'est élevé à 777 M$ soit 2,22$ par titre, alors que le profit ajusté est ressorti à 864 M$ et 2,47$ par action. Les revenus annuels ont totalisé quant à eux 6,42 milliards de dollars, en augmentation de 2% en comparaison de 2011.

Ingersoll, qui fabrique notamment des compresseurs d'air et de la technologie de sécurité, a annoncé ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 235,6 M$ (0,78$ par action), contre 242,2 M$ (0,76$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,76$, stable par rapport à l'an dernier, contre 0,70$ de consensus. Ses revenus s'élèvent à 3,47 Mds$, contre 3,50 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent, et 3,46 Mds$ de consensus. Sur 2013, le Groupe vise des revenus entre 14,2 et 14,6 Mds$, pour un bpa entre 3,45 et 3,65$. Sur le T1, le bpa est attendu entre 0,35 et 0,40$, pour des revenus entre 3,1 et 3,2 Mds$.

Tyson Foods, le groupe alimentaire américain, a annoncé ses résultats du premier trimestre fiscal 2013. Ses bénéfices sont de 168 M$ (0,48$ par action), contre 156 M$ (0,42$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 8,4 Mds$, contre 8,3 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,42$. Les revenus annuels sont attendus par le Groupe à environ 35 Mds$.

Dell rebondit encore de 5% vers les 14$ avant bourse à Wall Street. Après trois semaines d'intenses rumeurs, l'agence Reuters croit savoir ce jour que le géant texan de l'informatique, Dell, se rapprocherait d'un accord en vue de sa sortie de la cote à Wall Street. Le rachat serait donc initié par un consortium mené par le fondateur et chief executive, Michael Dell, ainsi que la firme de private equity Silver Lake Partners. L'annonce de l'opération pourrait avoir lieu dès lundi. Dans le cadre de l'opération supposée, Michael Dell prendrait une part majoritaire au sein de l'affaire, alors que Silver Lake et Microsoft deviendraient des actionnaires minoritaires. Le prix final, par contre, demeure incertain. Quoi qu'il en soit, CNBC estime que le deal constituerait le plus important "leveraged buyout" depuis la crise financière récente. La transaction devrait être finalisée durant le week-end, le consortium travaillant sur les détails de dernière minute.

Le groupement d'investisseurs aurait finalisé un financement par la dette allant jusqu'à 15 milliards de dollars, auprès des établissements Barclays, Bank of America Merrill Lynch, Credit Suisse et RBC Capital. Barclays conseillerait par ailleurs Silver Lake sur la transaction, avec Perella Weinberg, tandis que JP Morgan serait le conseil de Dell. Enfin, Dell aurait, selon Reuters, constitué un comité spécial d'administrateurs indépendants et engagé Evercore Partners, afin d'évaluer si la compagnie parvenait bien à obtenir le meilleur accord possible pour ses actionnaires actuels... De son côté, le New York Post, qui cite des sources anonymes, croit savoir que le deal pourrait être fixé entre 15$ et 16$ par action Dell, avec une annonce intervenant dimanche ou lundi.

Actualit�s relatives :

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.