Politique provinciale - L'économie au coeur de la rentrée parlementaire à l'Île-du-Prince-Édouard

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard mise sur le secteur privé pour relancer l'économie de la province.

Le lieutenant-gouverneur Frank Lewis vient de prononcer le discours du Trône qui ouvre la nouvelle session parlementaire.

Le gouvernement libéral de Robert Ghiz compte notamment sur la taxe de vente harmonisée pour encourager les entreprises privées. Les détails de sa mise en place seront dévoilés durant cette session législative.

La TVH combine la taxe de vente provinciale et la taxe fédérale sur les produits et services. Elle sera plus simple à gérer pour les entreprises, et elle contient plus de crédit pour le privé.

La province veut encourager le développement de nouveaux secteurs ou de secteurs émergents, comme ceux des biotechnologies et de l'aéronautique. Il continuera aussi à appuyer les industries traditionnelles, comme le tourisme, la pêche et l'agriculture.

L'état des finances publiques est toujours préoccupant

Le déficit budgétaire sera plus élevé que celui de 75 millions de dollars prévu jusqu'à présent. Le gouvernement n'avance pas de nouveau chiffre pour le moment. Il présentera une mise à jour durant les prochaines semaines.

Le gouvernement espère quand même revenir à l'équilibre budgétaire en 2015, et ce, même s'il ne prévoit pas de compressions dans ses programmes.

Le gouvernement Ghiz prévoit l'adoption d'une nouvelle loi sur les services en français au printemps 2013.

La session devrait s'étendre sur six semaines. Le gouvernement libéral prévoit soumettre 25 mesures législatives à l'Assemblée.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.