Paris et Washington se préoccupent de la flambée des prix des céréales

La flambée des prix des céréales, causée principalement par la sécheresse qui sévit aux États-Unis, inquiète Paris et Washington, qui pourraient convoquer un forum spécial du G20 sur la question, dès le mois prochain.

De hauts fonctionnaires de la France, qui préside le Forum de réaction rapide créé l'an dernier pour agir en cas de volatilité des prix alimentaires, tiendront une conférence téléphonique avec leurs homologues américains à la fin du mois. Ils discuteront de la possibilité de convoquer le Forum en septembre.

La sécheresse qui touche le Midwest depuis la mi-juin a sévèrement amputé la production de grains, ce qui a provoqué une hausse de 23 % du prix du maïs à l'échelle mondiale en juillet, selon la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. Les prix du blé ont bondi de 19 % en juillet.

La France et les États-Unis veulent éviter qu'une dégradation de la situation entraîne une nouvelle crise alimentaire. Les capitales s'inquiètent particulièrement de certaines politiques qui pourraient amplifier les déséquilibres entre l'offre et la demande, notamment des embargos à l'exportation, comme la Russie y a eu recours il y a deux ans.

Radio-Canada.ca avec AFP et Reuters

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.