Obama plaide pour un relèvement du plafond de la dette

Le président américain, Barack Obama, met en garde les élus républicains du Congrès contre d'éventuels dommages causés à l'économie, advenant que ces derniers refusent, en février, de relever le plafond de la dette américaine.

À l'occasion d'une allocution prononcée lundi à Washington, le président des États-Unis a expliqué que le relèvement de la limite d'endettement ne signifierait pas un accroissement des dépenses. Ce relèvement permettrait plutôt à Washington de s'acquitter d'obligations financières pour lesquelles le Congrès a déjà donné son approbation. 

« Nous ne sommes pas une nation de mauvais payeurs », a déclaré le président Obama. «Il s'agit de régler vos factures». 

À l'intention des républicains, le président Obama a affirmé qu'il fallait arrêter « d'aller de crise en crise », afin que l'État américain puisse se consacrer à ses priorités, telles que la réforme du système d'immigration ou encore l'éducation. 

« Les Américains attendent de nous que nous créions des emplois et fassions croître l'économie », a-t-il rappelé durant cette allocution.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.