Réforme de l'assurance-emploi: 100 000 tracts dans le métro

Une centaine de membres du Conseil provincial du Québec des métiers de la construction et de la FTQ-Construction ont distribué des tracts mardi matin dans différentes stations du métro de Montréal pour dénoncer la réforme de l'assurance-emploi du gouvernement de Stephen Harper.

Cette activité de mobilisation s'inscrit dans le cadre du mouvement de contestation contre les nouvelles règles entrées en vigueur le 6 janvier, et en vue de la grande journée de manifestation de samedi prochain, qui se tiendra dans 10 villes du Québec.

Des manifestations contre la réforme de l'assurance-emploi se sont d'ailleurs tenues simultanément dans plusieurs régions du Québec et au Nouveau-Brunswick la semaine dernière, notamment à Montréal.

Les protestataires dénonçaient le resserrement des critères d'admissibilité à l'assurance-emploi, qui aura pour effet d'exclure des milliers de travailleurs saisonniers.

Ces derniers sont parmi les plus touchés par les changements d'Ottawa. En vertu de ces modifications, ils sont désormais contraints d'accepter du travail dans un rayon s'étendant jusqu'à 100 km, soit une heure de route. Ils doivent également consentir à des emplois offrant 70 % de leur salaire.

La FTQ-Construction représente plus de 75 000 travailleurs et travailleuses de la construction, alors que le Conseil provincial (International) regroupe quelque 44 500 personnes dans tous les métiers, spécialités et occupations reconnues de l'industrie de la construction dans toutes les régions du Québec.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.