Enquête sur le Boeing 787 après de nouveaux incidents

Les autorités américaines ont ordonné vendredi une inspection approfondie des principaux systèmes du Boeing 787 Dreamliner, l'appareil le plus sophistiqué du géant aéronautique, dans la foulée d'un incendie et d'une fuite de carburant survenus plus tôt cette semaine.

Ces dernières semaines, une série d'incidents ont touché plusieurs de ces avions. Le département américain des Transports a donc ordonné vendredi une enquête qui portera à la fois sur la conception, la fabrication et l'assemblage des appareils.

Le secrétaire d'État aux Transports, Ray LaHood, a voulu toutefois rassurer la population. « Je crois que cet avion est sécuritaire et je n'aurais aucun problème à voler dans un de ceux-ci. Mais comme certaines inquiétudes ont été soulevées en raison d'événements récents concernant le Boeing 787 Dreamliner, il est normal de faire un examen de celui-ci », a-t-il commenté.

Boeing, de son côté, a vanté les performances de son avion. « Boeing a confiance dans le design et les performances du 787. C'est un avion sûr et économe, qui apporte une valeur exceptionnelle à nos clients et une expérience de vol améliorée à leurs passagers », a indiqué le constructeur aéronautique. L'entreprise affirme qu'elle collabore avec la Federal Aviation Administration des États-Unis.

Plusieurs problèmes apparaissent

Vendredi, le transporteur aérien japonais All Nippon Airways signalait de nouveaux problèmes avec ses appareils Boeing 787 Dreamliner.

La porte-parole du transporteur Ayumi Kunimatsu a indiqué qu'on avait découvert une petite quantité d'huile s'écoulant du moteur gauche d'un appareil. La vitre du cockpit d'un autre avion s'est fendue en vol et l'appareil a été cloué au sol pour des réparations.

All Nippon Airways avait dû annuler un vol intérieur mercredi, quand un ordinateur avait par erreur témoigné d'un problème avec les freins d'un 787.

Lundi, un incendie s'est déclaré dans le bloc-batterie d'un 787 vide de Japan Airways à l'aéroport international de Boston.

Boeing affirme que les problèmes du 787 ne sont pas pires que ceux du 777 au moment de son lancement, au milieu des années 1990.

Le 787 est l'appareil dont le fonctionnement dépend le plus des signaux électriques. C'est aussi le premier avion de Boeing à avoir recours à des batteries rechargeables au lithium-ion et à être fabriqué avec des matériaux composites légers.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.