Mur budgétaire américain: le négociateur républicain ne lâche pas prise

Le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, a réitéré jeudi sa demande de réductions profondes des dépenses publiques en échange de tout compromis fiscal, à 20 jours du « mur budgétaire ».

Sans entente, les ménages américains devront acquitter près de 400 milliards de plus en impôts à partir de 2013.

« Le président n'est pas sérieux sur la baisse des dépenses. Pourtant, le problème, ce sont les dépenses. Si le président nous montre qu'il est décidé à couper dans les dépenses comme nous devons le faire, je pense qu'on peut parvenir à beaucoup de choses dans les prochains jours », a déclaré jeudi John Boehner, qui mène les négociations avec la Maison-Blanche.

Barack Obama et John Boehner doivent d'ailleurs se rencontrer jeudi soir à la Maison-Blanche pour poursuivre les négociations.

Les plans pour rééquilibrer les finances du pays proposés par Barack Obama et John Boehner affichent toujours un écart de plusieurs centaines de milliards de dollars. Alors que le démocrate Barack Obama propose de combler le déficit américain principalement grâce à des hausses d'impôts sur le revenu des plus fortunés, les républicains comptent surtout sur une baisse des dépenses de l'État fédéral, notamment des programmes de santé et de retraite.

Les deux camps s'accordent toutefois sur le maintien des baisses d'impôts votées il y a dix ans pendant le mandat de George W. Bush, bien que les démocrates s'opposent à leur reconduction pour les 2 % d'Américains les plus fortunés. Les républicains en font quant à eux une condition indispensable à tout compromis.

Par ailleurs, selon les sondages réalisés aux États-Unis, la population serait en majorité derrière Barack Obama, même les citoyens républicains.

L'expression « mur budgétaire » désigne l'ensemble des hausses d'impôts et des baisses des dépenses publiques qui entreront automatiquement en vigueur si les élus américains n'arrivent pas à s'entendre d'ici la fin de l'année sur un plan pour rééquilibrer les finances du pays.

Radio-Canada.ca avec AFP et Reuters

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.