Moody's abaisse la note de crédit de la France, de AAA à AA-1

Une deuxième agence de notation retire son triple AAA à la France: Moody's a abaissé lundi soir d'un cran la note souveraine de la France qui passe de AAA à AA1.

Le ministre de l'Économie Pierre Moscovici a pris acte de cette décision tout en assurant que « la dette française demeure ainsi parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro ».

L'agence maintient le pays sous perspective négative, a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

C'est la deuxième agence à retirer à la France son triple A, la meilleure note en matière de dette souveraine. Le 12 janvier dernier, l'agence Standard & Poor's avait déjà dégradé la note française.

Moody's justifie cette baisse d'un cran de la note souveraine française par « une perte de la compétitivité graduelle et soutenue ainsi que par les rigidités de longue date des marchés du travail, des biens et des services ».

« Les perspectives budgétaires de la France sont incertaines en raison de prévisions économiques dégradées, à la fois à court terme à cause d'une demande intérieure et extérieure terne et à long terme à cause des rigidités structurelles » déjà mentionnées, note l'agence.

Dans le même temps, Moody's assure que « la France garde une note extrêmement élevée », la Aa1, citant parmi ses forces, son économie « vaste et diversifiée », et son « engagement fort » en faveur des « réformes structurelles et de la consolidation budgétaire », reflété par « les récentes annonces gouvernementales » qui pourraient à moyen terme selon l'agence atténuer « certaines des rigidités structurelles » et améliorer la dynamique française sur la dette.

Dans un communiqué, le ministre français de l'Économie Pierre Moscovici a estimé que cette décision, « reflète comme le souligne Moody's, l'insuffisance des gouvernements précédents à redresser les comptes publics et la compétitivité de notre économie ».

Rappelant les réformes engagées par le gouvernement, « qui visent précisément à redresser notre économie », M. Moscovici assure que « l'économie française est large et diversifiée » et que « le gouvernement fait preuve d'un engagement fort pour conduire des réformes structurelles et redresser les finances publiques ». « La dette française demeure ainsi parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro », affirme-t-il.


Associated Press

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.