Mi-séance Paris : le CAC40 repasse timidement dans le vert

LA TENDANCE

Le CAC40 restait en légère baisse ce matin avant de repasser timidement dans le vert. Vers la mi-journée, une progression de 0,25% se dessine, ramenant l'indice parisien à 3.735 points. Si Wall Street a encore clôturé dans le vert hier, les investisseurs ont été déçus par la publication post-clôture d'Apple en raison de perspectives inférieures aux prévisions des analystes. Toujours au chapitre des mauvaises nouvelles, le FMI a légèrement revu à la baisse sa prévision de croissance de l'économie mondiale à 3,5% contre 3,6% en octobre dernier et la zone euro connaîtrait une année de récession (-0,2%). L'Indice PMI Flash Composite Markit de l'Activité Globale dans l'Eurozone s'est quand même redressé pour le troisième mois consécutif en janvier, atteignant un plus haut de 10 mois. S'inscrivant à 48,2 (contre 47,2 en décembre), il affiche une forte progression par rapport au plus bas d'après-crise enregistré en octobre (45.7). Dans l'actualité économique ce jeudi aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 14h30 (consensus 360.000), alors que l'indice des indicateurs avancés du Conference Board sera publié à 16 heures (+0,4% de consensus pour décembre). Les publications d'entreprises resteront nombreuses avec notamment 3M ou Microsoft (après la clôture).

VALEURS EN HAUSSE

* Technip est en légère hausse de 0,2% à 83 Euros. Le groupe a remporté un "important contrat" auprès de JBF Petrochemicals, filiale de JBF Industries Ltd, pour une unité de grande envergure et de dernière génération d'acide téréphtalique purifié de 1,25 million de tonnes en Inde, dans la "Special Economic Zone" de Mangalore. Le groupe d'ingénierie précise que par "important" dans le domaine terrestre, il entend un contrat compris dans la fourchette 100 à 250 millions d'euros. Le projet comprend l'ingénierie de base, l'ingénierie d'avant-projet détaillé, l'ingénierie détaillée et la fourniture des équipements pour l'unité de procédés ainsi que les utilités et le stockage associés, mais aussi la fourniture du matériel ainsi que les services de management de la construction pour l'unité de procédés. L'unité utilisera la technologie propriétaire PTA de BP.

* Veolia et Suez Environnement gagnent 3,5% à 9,42 et 9,96 Euros respectivement. Les rivaux français des services collectifs croisent le fer en Australie ! Avec l'américain General Elctric, Veolia et Suez Environnement ont été retenus dans la "short list" d'un appel d'offres géant en Australie, affirment 'Les Echos' du jour. Un quatrième candidat, non identifié, a été écarté, précise le quotidien... Le contrat consistera pour le vainqueur de l'appel d'offre à dépolluer des eaux usées utilisées dans le processus d'extraction de gaz de charbon par la société Queensland Curtis LNG, une filiale de BG (ex British Gas), qui mène dans le nord-est de l'Australie un projet géant dont les investissements totaux sont estimés à 20 Milliards de Dollars.

* Ipsen gagne 3,5% à 26 Euros, le groupe et Inspiration Biopharmaceuticals ont signé une convention d'achat d'actifs par laquelle Baxter International s'engage à acquérir les droits mondiaux relatifs à OBI-1, ainsi que le site industriel d'Ipsen situé à Milford. La convention d'achats d'actifs a été déposée hier, le 23 janvier, auprès du tribunal fédéral américain des faillites de Boston. La vente résulte d'un processus conjointement engagé par Ipsen et Inspiration à la suite de la demande par Inspiration de la mise sous protection de la loi des faillites américaine (Chapter 11) le 30 octobre 2012. Selon les termes de la convention d'achat d'actifs, Baxter a accepté de verser un paiement initial de 50 millions de dollars, des paiements d'étape additionnels conditionnés au développement et à la commercialisation de l'OBI-1 pouvant atteindre 135 millions de dollars, ainsi que des compléments de prix progressifs compris entre 12,5% et 17,5% des ventes annuelles nettes du produit. Sur la base des informations disponibles, la part du paiement initial perçue par Ipsen devrait couvrir la quasi-totalité du montant du financement de type DIP accordé à Inspiration. Les paiements d'étape additionnels sont conditionnés à l'approbation de l'OBI-1. En conséquence, le groupe, au 31 décembre 2012, pourrait être amené à déprécier l'ensemble de ses actifs relatifs à l'hémophilie (composés principalement des obligations convertibles et du site industriel de Milford, MA) pour un montant net total d'environ 100 millions d'euros.

* Soitec reprend 2% à 2,81 Euros après avoir décroché hier de plus de 10% sur sa publication trimestrielle.

* Vallourec gagne 2,4% à 41 Euros. Les analystes de Cheuvreux avaient remonté hier leur objectif de cours de 44 à 48 Euros.

VALEURS EN BAISSE

* Eurofins Scientific cède 0,5% à 132,7 Euros. La société a procédé à l'émission d'un nouvel instrument hybride d'un montant de 150 millions d'euros en vue de refinancer ses Titres Super Subordonnés à Durée Indéterminée (TSSDI ou capital hybride) existants de montant identique en valeur nominale, et conserver ainsi "toute la flexibilité au groupe afin d'être en mesure de répondre rapidement aux opportunités d'investissement attractives susceptibles de se présenter sur le marché". Eurofins a également lancé simultanément une offre de rachat sur les titres existants (ISIN FR10474627) qui expire le 30 janvier 2013.

* Le secteur automobile reste sous pression dans un climat de tension exacerbée entre la direction de Renault et Peugeot et les syndicats. Renault cède 0,5% à 42,26 Euros. Peugeot reperd 1% à 6,1 Euros et Michelin perd 2% sous les 69 Euros.

* Schneider cède 0,9% à 55,2 Euros. Le groupe a annoncé la mise en oeuvre d'une nouvelle augmentation de capital réservée aux salariés dans le cadre du plan d'épargne salariale. Cette opération, qui s'inscrit dans la politique de développement de l'actionnariat salarié du groupe, couvrira 34 pays, dont la France. Ce plan concerne environ 90% des collaborateurs du groupe. La période de souscription-révocation devrait avoir lieu du 6 juin au 11 juin 2013. Le règlement-livraison des actions interviendrait le 11 juillet 2013. L'offre devrait porter sur un maximum de 4,3 millions d'actions, soit environ 0,78% du capital au 31 décembre 2012.

* Iliad recule de 1,5% à 134,4 Euros. Free (groupe Iliad) se démarque à nouveau en continuant à enrichir ses offres et intègre désormais dans ses forfaits mobiles les SMS illimités depuis la France vers les mobiles de l'ensemble des Départements d'Outre Mer (Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Réunion et Mayotte).

Actualit�s relatives :

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.