Mark Carney n'a rien à se reprocher, dit la Banque du Canada

La Banque du Canada a affirmé que le gouverneur Mark Carney n'avait pas enfreint de règles sur les conflits d'intérêts en acceptant une invitation au chalet du porte-parole libéral en matière de finances.

Le porte-parole Jeremy Harrison a indiqué que l'avocat général de la banque centrale avait évalué l'affaire et déterminé que M. Carney n'avait pas eu de relations potentielles ou véritables au plan commercial avec Scott Brison.

M. Harrison a confirmé que le gouverneur de la Banque du Canada était resté en vacances dans le chalet d'été de Scott Brison pendant une semaine en Nouvelle-Écosse, tout en ajoutant qu'aucune question liée à ses fonctions n'avait été abordée, pas plus qu'il y ait eu un caractère partisan ou politique à cette visite.

Il a souligné que MM. Carney et Brison étaient des amis depuis environ dix ans.

Les deux hommes ont développé une relation d'amitié alors que le gouverneur travaillait comme sous-ministre délégué aux Finances et que M. Brison était ministre libéral des Travaux publics.

M. Brison a confirmé la visite au chalet de M. Carney, mais a affirmé ne pas vouloir discuter publiquement de ce qu'il qualifie de « temps passés entre amis dans la sphère privée ».

La question a fait surface après que le Globe and Mail eut rapporté en fin de semaine que des membres importants du Parti libéral du Canada avaient courtisé M. Carney dans l'espoir qu'il se lance dans la course à la direction de la formation politique.

M. Carney a accepté récemment de prendre la direction de la prestigieuse Banque d'Angleterre à partir du 1er juillet.


Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.