LNH: Treize équipes déficitaires

L'écart entre les riches et les pauvres ne va pas en s'amenuisant dans la Ligue nationale.

Une étude du magazine Forbes publiée mercredi montre que même si les profits totaux de la LNH ont doublé au cours de la saison 2011-2012, près de la moitié des équipes demeurent déficitaires.

Pour l'ensemble du circuit Bettman, ce chiffre a atteint 250 millions de dollars la saison dernière. Or, 83 % de cette somme revient à trois équipes : les Maple Leafs de Toronto (81,9 millions), les Rangers de New York (74 millions) et le Canadien (51,6 millions).

En revanche, 13 des 30 équipes ont affiché un déficit.

Les Kings de Los Angeles ont profité de leur conquête de la Coupe Stanley pour dégager un modeste profit de 1,8 million. Leurs adversaires en finale, les Devils du New Jersey, ont conclu la saison avec un bilan positif de 28 millions.

Forbes ajoute qu'une convention collective dans laquelle les revenus seraient séparés 50-50 entre la ligue et les joueurs, avec un partage des revenus entre les équipes à hauteur de 200 millions de dollars, aiderait plusieurs marchés. Mais le magazine maintient que certaines équipes, comme les Hurricanes de la Caroline, les Coyotes de Phoenix et le Lightning de Tampa Bay, entre autres, devraient disputer au moins deux tours éliminatoires pour dégager un profit.

Les revenus de la LNH ont atteint 3,4 milliards de dollars la saison dernière, une hausse de 9 % par rapport à la saison précédente.

Les Maple Leafs franchissent un seuil

Sans surprise, les Maple Leafs viennent au 1er rang pour la valeur absolue. La formation torontoise est maintenant évaluée à 1 milliard de dollars, devant les Rangers (750 millions) et le Canadien (575 millions).

Les Blues de Saint Louis sont classés bons derniers à 130 millions de dollars, soit la somme payée par Tom Stillman pour les acquérir en début d'année.

Les Coyotes les devancent de peu, à 134 millions de dollars, derrière les Blue Jackets de Columbus (145 millions).

C'est toutefois à Phoenix que les pertes ont été les plus élevées l'an dernier (20,6 millions).

Aucune équipe canadienne n'a été déficitaire l'an dernier, même si seulement deux des sept ont participé aux séries.

Pour leur première année d'existence à Winnipeg, les Jets ont engrangé 13,3 millions de dollars de profits.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.