Le Nigeria annule le contrat d'une entreprise canadienne

Le groupe canadien Manitoba Hydro International (MHI) s'est vu retirer par le gouvernement nigérian un contrat de gestion pour le groupe public de distribution d'électricité, Transmission Company of Nigeria.

La valeur du contrat signé en juillet s'élève à 23,6 millions de dollars.

Sur le site de la compagnie, il n'est pas fait mention de cette annulation. On retrouve par contre le communiqué datant de juillet annonçant l'obtention du contrat.

Le gouvernement du Nigeria a évoqué des irrégularités dans le processus d'attribution de contrat.

« Le président a ordonné une enquête sur l'attribution du contrat et nous avons remarqué des irrégularités dans la procédure », a déclaré Reuben Abati, le porte-parole de la présidence nigériane.

Le contrat, attribué par l'agence publique de privatisation (BPE), n'a pas été soumis au gouvernement pour approbation comme il est stipulé, alors que le montant du contrat faisait que celui-ci échappait à la compétence du BPE, a précisé le porte-parole.

Le président nigérian Goodluck Jonathan a décidé un plan de privatisation aux termes duquel le réseau électrique du pays desservant ses 160 millions d'habitants restera aux mains de l'État, mais sera géré par un opérateur privé.

Mais les employés du groupe public s'opposent à cette restructuration, craignant des réductions d'effectif.

Radio-Canada.ca avec AFP

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.