Marvell condamné à payer 1,1 milliard pour violation de brevets

Le fabricant américain de processeurs Marvell Technology Group a été condamné mercredi par un tribunal à payer 1,1 milliard de dollars de dommages pour avoir « intentionnellement » violé des brevets appartenant à l'Université Carnegie Mellon.

Selon le verdict rendu par un tribunal de l'État de Pennsylvanie, la société a utilisé des technologies développées par l'établissement universitaire qui permettent d'accroître la justesse de la lecture de données sur certains disques magnétiques.

Marvell arguait que les brevets en cause n'étaient pas valides, une justification rejetée par les jurés.

Les plus populaires

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.