Le Canada songe à resserrer l'utilisation des cartes prépayées

Le Canada et ses principaux alliés envisagent de resserrer les mesures entourant l'utilisation des cartes monétaires prépayées et d'accroître leur échange de renseignements à ce sujet afin de combattre le crime organisé international.

Une note de service rendue publique récemment montre que le commissaire de la GRC a évoqué ces idées en juin dernier lors d'une réunion des ministres de la Justice du Groupe de l'alliance stratégie (GAS), à Ottawa.

Le document indique que les cartes prépayées offertes par les détaillants, dont la popularité est en hausse, sont peut-être pratiques pour les consommateurs, mais qu'elles permettent aussi aux groupes criminels de blanchir de l'argent et de faire circuler celui-ci peu importe les frontières.

La note de service précise également que les services de police des cinq pays membres du GAS détiennent des pouvoirs limités face à l'exploitation et à l'abus des cartes prépayées.

Ces cartes n'étant pas assujetties aux lois contre le blanchiment d'argent, elles ne peuvent pas être saisies par les agents des douanes ou des services de l'ordre.

M. Paulson participait à la réunion de juin dernier en tant que président du Groupe de l'alliance stratégie pour l'année 2012.

Cette entité, peu connue du grand public, comprend des représentants des forces de l'ordre du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande afin de lutter conjointement contre le crime organisé.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.