: JP Morgan réduit de moitié le bonus de son PDG

Le PDG de la banque américaine JP Morgan Chase, Jamie Dimon, a vu sa prime au rendement coupé de moitié pour l'année 2012, en raison de transactions ayant causé des pertes de 6 milliards de dollars américains.

La rémunération totale de Jamie Dimon en 2012 s'élève à 11,5 millions de dollars, dont dix millions sous forme de bonus. En 2011, M. Dimon avait reçu une prime de 21,5 millions de dollars, pour une rémunération totale de 23 millions.

JP Morgan Chase affirme que Jamie Dimon porte l'ultime responsabilité des importantes pertes reliées à ce qu'il est convenu d'appeler « l'affaire de la baleine de Londres ».

La baleine de Londres est le surnom attribué au Français Bruno Iksil, qui avait effectué pour le compte de JP Morgan Chase des transactions qui se sont soldées, en mai dernier, par des pertes de courtage de 6 milliards de dollars.

L'affaire n'a toutefois pas empêché JP Morgan Chase d'engranger un profit record de 21,3 milliards de dollars. Ces revenus considérables s'expliquent par l'accroissement des profits sur des prêts hypothécaires et par le déclin des pertes sur créances.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.