Japon : deux transporteurs aériens suspendent les vols de 787

Deux compagnies aériennes japonaises ont décidé de clouer au sol leurs appareils Dreamliner, après qu'un tel appareil de la compagnie aérienne All Nippon Airways (ANA) eut été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence mercredi matin à Takamatsu, dans l'ouest du Japon.

De la fumée a envahi le cockpit de l'appareil, forçant l'atterrissage de l'appareil, qui assurait un vol intérieur entre Yamaguchi Ube et Tokyo.

« Il y avait un message dans la cabine de pilotage indiquant que les instruments de mesure avaient détecté de la fumée dans le compartiment avant », a expliqué la compagnie, précisant que la fumée n'a en revanche pas été « vue » par l'équipage.

Les 129 passagers et huit membres d'équipage ont été évacués, a indiqué l'aéroport d'Osaka. Il y aurait eu plusieurs blessés légers lors de l'évacuation, selon les policiers.

La compagnie ANA a immédiatement annoncé qu'elle suspendait l'activité des 17 appareils de ce type qu'elle possède dans sa flotte.

La cause de l'incident n'a pas été pour l'instant déterminée et une enquête a été ouverte. ANA a précisé que les instruments de mesure à bord de l'appareil ont toutefois signalé un problème sur une batterie.

Conséquemment à cet incident, la compagnie aérienne japonaise Japan Airlines (JAL), rivale d'ANA, a décidé elle aussi de clouer au sol ses sept appareils Boeing 787 Dreamliner.

Le ministre japonais des Transports, Akihiro Ota, a qualifié l'incident de « sérieux » et a dit craindre que cela n'entraîne un « grave accident ».

Les autorités du transport aérien en Inde ont de leur côté annoncé une inspection visant à s'assurer de la sécurité du Dreamliner de Boeing, tandis que l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) a indiqué qu'elle « évaluait un rapport préliminaire » et qu'elle allait intégrer le nouvel incident à son enquête lancée la semaine dernière.

Car ce récent incident fait suite à une série d'autres problèmes rencontrés par le long-courrier Dreamliner qui ont incité l'administration de la FAA à lancer une étude sur la conception, la fabrication et l'assemblage de l'appareil.

Une fêlure a été détectée sur le hublot du cockpit d'un avion la semaine dernière, tandis qu'un problème sur le système de freinage d'un autre exemplaire a été signalé. Deux avions ont aussi connu des problèmes de fuite de carburant.

L'avionneur américain Boeing a assuré qu'il allait collaborer avec les compagnies et les autorités concernées pour élucider le nouveau problème de batterie.

Le Japon est le principal débouché actuellement pour le Dreamliner, la compagnie Japan Airlines et sa concurrente ANA exploitant 24 de ces appareils. ANA a précisé qu'elle entendait conserver le Boeing 787 au sein de sa flotte pour le moment et a réaffirmé sa confiance dans l'appareil.

La compagnie australienne Qantas a décidé elle aussi mercredi de maintenir sa commande de 15 Dreamliner pour sa filiale Jetstar, tout comme Singapore Airlines, pour 20 appareils.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.