Industrie forestière - Passage de Sandy : le prix du bois bondit, mais les producteurs québécois ne s'attendent à rien

Même si la demande en matériaux de construction a bondi sur la côte est américaine à la suite du passage de la tempête Sandy, propulsant le prix du bois d'oeuvre à un sommet en 19 mois, les producteurs québécois ne semblent pas s'attendre à ce que la demande pour leurs propres produits augmente de façon significative.

Selon André Tremblay, du Conseil de l'industrie forestière du Québec, « ce n'est pas ça qui à court terme va changer beaucoup le marché ». M. Tremblay pense que Sandy pourrait faire augmenter un peu le volume de bois transigeant du Québec vers les États-Unis , mais que cet événement ponctuel ne sera pas significatif pour la province « sur un marché de 50 milliards de dollars ».

La reprise de la construction immobilière aux États-Unis enthousiasme beaucoup plus M. Tremblay, qui voit vraiment là un moyen d'augmenter les exportations de bois d'oeuvre québécois.

Au Conseil de l'industrie forestière du Québec, on est du même avis. « La reconstruction qui suivra Sandy est plus positive que négative pour nous, mais la construction qui reprend aux États-Unis m'intéresse plus. C'est un facteur plus gros qu'une tempête », commente le directeur général de l'organisation, Marc-André Côté.

Les exportations de bois d'oeuvre québécois vers les États-Unis se chiffrent à près de 1,5 milliard par année.

Le prix du bois d'oeuvre augmente

Au Chicago Mercantile Exchange, les contrats sur le bois d'oeuvre négociés mercredi ont permis de chiffrer à 331,20 $US la valeur de 1000 pieds planche, l'équivalent de 2,36 mètres cubes de bois. Il s'agit d'une progression de 10 % comparativement aux prix en vigueur une semaine plus tôt. Il y a un an, un contrat pour 1000 pieds planche de bois d'oeuvre valait 229 $US, soit 45 % de moins.

Ce raffermissement des prix survient à une période de l'année où l'industrie connaît habituellement un ralentissement de la demande. Les activités de construction sont toujours moins vigoureuses pendant la période hivernale.

Les conditions sont réunies pour que les prix du bois d'oeuvre restent élevés pendant encore au moins une année, selon plusieurs analystes. Non seulement la demande sera stimulée par les innombrables projets de rénovation à la suite du passage de Sandy, mais la tempête pourrait aussi avoir compromis l'offre dans le secteur. Dans le sud des États-Unis, les récoltes de bois d'oeuvre devraient être moins importantes puisque des milliers d'hectares ont été inondés ou dévastés par les conditions météorologiques, affectant la qualité du produit.

Radio-Canada.ca avec Bloomberg, Reuters et The Globe and Mail

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.