Fitch menace d'abaisser la note des États-Unis

Après avoir perdu leur note triple A de l'agence de notation Standard and Poor's en 2011, voilà que les États-Unis sont menacés par Fitch. Une nouvelle crise politique entre le Congrès et la Maison-Blanche sur le relèvement du plafond de la dette pourrait mener à une dégradation de la note du pays, a annoncé l'agence mardi.

« La pression sur la note américaine s'accroît », a affirmé un responsable des notes souveraines de Fitch, David Riley, lors d'une conférence de presse à Londres.

En août 2011, l'agence de de notation Standard and Poor's a abaissé la note américaine à la suite du conflit sur le relèvement du plafond de la dette. C'est la première fois de son histoire que Washington perdait le précieux triple A qui permet à un État d'emprunter à meilleur coût. Les États-Unis n'ont toujours pas récupéré leur première place.

En septembre 2012, autre agence de notation, Moody's, a aussi menacé le gouvernement américain d'abaisser sa note de solvabilité.

Lundi, Barack Obama a mis en garde les élus républicains du Congrès contre d'éventuels dommages causés à l'économie, advenant que ces derniers refusent en février de relever le plafond de la dette américaine.

À l'occasion d'une allocution prononcée lundi à Washington, le président des États-Unis a expliqué que le relèvement de la limite d'endettement ne signifierait pas un accroissement des dépenses. Ce relèvement permettrait plutôt à Washington de s'acquitter d'obligations financières pour lesquelles le Congrès a déjà donné son approbation.

« Nous ne sommes pas une nation de mauvais payeurs », a déclaré le président Obama.

Fixé à 16 400 milliards de dollars américains, le plafond de la dette américaine a été atteint le 31 décembre dernier et doit être haussé pour permettre aux États-Unis de hausser leur capacité d'emprunt afin d'éviter un défaut de paiement.

Le saviez-vous?

Les principales agences de notation sont au nombre de trois :

  • Standard & Poor's, créée il y a plus de 150 ans et filiale de l'entreprise américaine McGraw Hill, elle revendique plus de 1 million de notations en 2008. On lui doit notamment l'indice S&P 500, qui suit la performance boursière d'entreprises américaines;
  • Moody's, aussi d'origine américaine et fondée en 1900;
  • Fitch, basée aux États-Unis, mais détenue en majorité par le groupe français Fimalac de Marc Ladreit de Lacharrière.


À elles seules, elles accaparent 90 % du marché mondial de la notation.

Ces trois agences évaluent la solvabilité ou, en d'autres termes, le risque de non-remboursement de dettes d'entreprises, d'États ou encore d'instruments financiers. Avant d'emprunter sur les marchés boursiers, le pays ou l'entreprise concernée requiert les services d'une de ces agences.

Après analyse, elles émettent une note variant de AAA pour la meilleure à D pour défaut. Chaque note comporte des échelons intermédiaires qui varient selon les agences et qui peuvent prendre la forme de + et de - ou de 1 et de 2.

Pour un pays, l'agence de notation prendra plusieurs facteurs en compte, notamment son produit intérieur brut (PIB), son endettement et ses recettes fiscales.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.