: F-35 : les bénéfices pour l'industrie aérospatiale canadienne s'amenuisent

Parmi l'avalanche de chiffres, de statistiques, d'estimations et d'assurances politiques qui sortiront cette semaine relativement au controversé programme de chasseurs furtifs du gouvernement conservateur, un rapport mettra en garde contre la réduction graduelle des retombées pour le secteur aérospatial canadien.

Cela pourrait d'ailleurs s'avérer plus dommageable, à long terme, pour le gouvernement conservateur que le vif débat sur les coûts élevés du chasseur multifonctionnel, affirment certains experts.

Selon Winslow Wheeler, expert américain de l'aviation et détracteur de longue date du F-35, le gouvernement a promis mer et monde, mais le résultat sera bien différent.

Lorsque le gouvernement Harper a annoncé en 2010 son intention d'acheter le F-35 Lightning II de Lockheed Martin, des ministres ont aussitôt vanté les bénéfices que pourrait en tirer l'industrie aérospatiale canadienne.

Baisse graduelle

Les données de l'armée de l'air, largement basées sur des informations fournies par le manufacturier américain, laissaient croire que l'industrie canadienne pourrait obtenir jusqu'à 12 milliards de dollars américains en contrats de fabrication ou de pièces pendant la durée de vie du projet.

Or, Industrie Canada a déjà discrètement abaissé ces prévisions à 9,85 milliards de dollars américains au printemps dernier, à la suite d'un rapport lapidaire du vérificateur général sur la gestion du programme.

Selon des sources gouvernementales, une nouvelle analyse des bénéfices, qui doit être dévoilée cette semaine, réduit encore ces prévisions de retombées canadiennes à environ 9 milliards de dollars américains, en raison de la concurrence des autres pays partenaires du programme.

Jusqu'à maintenant, 70 entreprises canadiennes ont décroché des contrats de plus de 435 millions de dollars américains pour le développement et la production initiale du chasseur.

Pour le colonel de l'armée de l'air à la retraite Paul Maillet, obtenir seulement 9 milliards de dollars américains de retombées sur des dépenses de plus de 40 milliards de dollars en fonds publics pourrait revenir hanter le gouvernement.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.