Des profits en hausse pour le CN

Le transporteur ferroviaire Canadien National (TSX:CNR) s'attend à surpasser une économie nord-américaine « stagnante » mais en légère amélioration, cette année, grâce à la croissance du transport de pétrole brut et à la reprise des exportations de bois d'oeuvre imputable à la hausse des mises en chantier aux États-Unis.

Le plus important transporteur ferroviaire du pays a augmenté son dividende de 15 % après avoir conclu 2012 de solide façon, sur un bénéfice net du quatrième trimestre en hausse et des revenus records, et la perspective de résultats encore meilleurs cette année.

«Nous sommes déterminés à surpasser les conditions économiques en profitant de notre diversité, de nos initiatives stratégiques et de nos niveaux de service continuellement améliorés pour pousser notre croissance au-dessus des conditions économiques » a déclaré mardi le président et chef de la direction du CN, Claude Mongeau, durant une conférence téléphonique.
Le CN a annoncé avoir enregistré un bénéfice net de 610 millions de dollars, ou 1,41 $ par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre. Cela se compare au bénéfice net de 592 millions, ou 1,32 $ par action, du même trimestre de l'exercice précédent.

Abstraction faite d'un recouvrement d'impôts, le CN a réalisé un bénéfice ajusté de 581 millions, ou 1,30 $ par action. Les revenus de la société ferroviaire ont augmenté de 6,6 % au quatrième trimestre, à un chiffre sans précédent de 2,53 milliards, contre 2,38 milliards un an auparavant.

Sur l'ensemble de l'exercice, le transporteur a enregistré un bénéfice net de 2,68 milliards, ou 6,12 $ par action, en hausse comparativement à celui de 2,46 milliards, ou 5,41 $ par action, de 2011. Les revenus sont passés l'an dernier à 9,92 milliards, contre à 9,03 milliards un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté a augmenté de 16 % pour s'établir à 5,61 $, le bénéfice ajusté de 2012 s'étant chiffré à 2,46 milliards, comparativement au bénéfice ajusté de 2,2 milliards de l'exercice précédent.

Les analystes consultés par Thomson Reuters avaient dit s'attendre à un bénéfice par action ajusté de 5,60 $ et à des revenus de 9,93 milliards.

Le transporteur nord-américain, dont le siège social se trouve à Montréal, a estimé que ses solides résultats financiers et des perspectives d'avenir positives justifiaient l'augmentation de 15 % de son dividende trimestriel en espèces, à 43 ¢ par action ordinaire.

M. Mongeau a affirmé que le CN avait conclu une solide année en affichant des résultats « impressionnants » obtenus grâce au transport des deuxièmes plus importants volumes trimestriels et des plus importants volumes annuels de son histoire.

Par ailleurs, malgré un montant d'environ 150 millions de dollars attribuable à l'augmentation de la charge liée aux régimes de retraite et à l'incidence d'études sur l'amortissement, le CN vise une amélioration, se situant dans le haut d'une fourchette de croissance à un chiffre, de son bénéfice par action de 2013 par rapport au bénéfice par action ajusté de 5,61 $ de 2012.

De plus, le CN prévoit générer en 2013 des flux de trésorerie disponibles de l'ordre de 800 millions à 900 millions, incluant un niveau normalisé plus élevé d'impôt en espèces. Les actions du CN ont terminé la séance de mardi à 93,77 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 99 ¢ par rapport à leur précédent cours de contrôle.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.

Vos amis en parlent