Des mises en chantier en dents de scie au Canada

Les mises en chantier d'habitations devraient diminuer en 2013 par rapport à 2012, pour reprendre légèrement du mieux en 2014, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

« La SCHL s'attend à voir la construction résidentielle s'orienter à la baisse au premier semestre de 2013 puis accélérer d'ici la fin de l'année, car la croissance de l'économie et de l'emploi continuera de soutenir le marché canadien de l'habitation », indique Mathieu Laberge, économiste en chef adjoint à la SCHL. La reprise devrait cependant être atténuée en 2014 « par le léger repli du nombre d'accédants à la propriété et l'éventuelle hausse, faible et graduelle, des taux d'intérêt hypothécaires », ajoute-t-il.

Selon la SCHL, le nombre annuel de mises en chantier d'habitations devrait se situer entre 178 600 et 202 000 en 2013 et entre 171 200 et 217 000 en 2014. Les mises en chantier ont été de 214 827 en 2012.

Pour ce qui est du nombre de ventes de logements existants, il devrait s'établir à 451 100 en 2013 puis à 472 300 en 2014, après avoir atteint 453 372 en 2012, selon les prévisions ponctuelles de la SCHL.

Par ailleurs, les prévisions ponctuelles de la SCHL situent le prix moyen d'une maison à 367 500 $ en 2013 et à 377 300 $ l'an prochain, en hausse de 1,0 % et de 2,7 %, respectivement.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.

Vos amis en parlent