CORRECTION A LA SOURCE/Protéger les services offerts aux Canadiens : L'Institut tient sa 93e assemblée générale annuelle les 16 et 17 novembre 2012

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 nov. 2012) -

Ce document corrige et remplace le communiqué diffusé aujourd'hui à 14 h 12 HNE.

Des centaines de délégués issus de toutes les régions du pays se sont réunis aujourd'hui au Delta City Centre, à Ottawa, à l'occasion de la 93e assemblée générale annuelle de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC). Les participants ont discuté des compressions que le gouvernement ne cesse d'imposer aux programmes et aux services, lesquelles viennent non seulement mettre en péril la sécurité et le bien-être de tous les Canadiens, mais aussi causer une anxiété inutile chez les fonctionnaires touchés et leurs familles. En effet, ces derniers sont confrontés à un avenir incertain à l'extérieur de la fonction publique fédérale ou, pour les plus « chanceux », à un milieu de travail surchargé ou fortement érodé.

Après avoir écouté Bill Wilkerson, éminent spécialiste de la santé mentale, faire état des tensions auxquelles les fonctionnaires fédéraux sont actuellement soumis dans leurs milieux de travail, les délégués se sont rassemblés afin de prendre part à un défilé sur la Colline du Parlement, rejoints par Hassan Yussuff, secrétaire-trésorier du Congrès du travail du Canada, Robyn Benson et Larry Rousseau, respectivement présidente et vice-président de l'Alliance de la fonction publique du Canada, le président des Travailleurs Canadiens de l'Automobile Ken Lewenza, ainsi que Mathieu Ravignat (Pontiac, NPD) et l'honorable Carolyn Bennett (St. Paul's, Parti libéral), députés fédéraux.

« L'attaque acharnée du gouvernement contre la fonction publique met en danger la santé et la sécurité des Canadiens » soutient Gary Corbett, président de l'Institut. « La salubrité des aliments, la protection de l'environnement et la saine gestion des finances figurent au sommet d'une très longue liste de victimes, alors que la prise de décisions repose davantage sur des motifs idéologiques que sur des données probantes ».

« Nous ne resterons pas les bras croisés alors que le gouvernement cause de grands torts aux programmes et services dont dépendent les Canadiens d'un bout à l'autre du pays », d'ajouter M. Corbett.

Ce dernier conclut en appelant les membres de l'Institut à « rester à l'affût » afin de s'acquitter de « leur devoir de servir et de protéger les Canadiens. »

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente près de 60 000 professionnels et scientifiques travaillant dans l'ensemble du secteur public canadien.

Contact :
Johanne Fillion
613-228-6310, poste 2303
613-883-4900 (cell.)

Pierre Villon
613-228-6310, poste 2228
613-794-9369 (cell.)

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.