Barack Obama se heurte au mur républicain

Le président Barack Obama a entrepris, vendredi, une tournée d'explication de son plan d'attaque pour éviter, dans un mois, le gouffre budgétaire de 600 milliards de dollars.

En visite dans une usine de jouets de Hatfield en Pennsylvanie, Barack Obama a laissé entendre à la blague que certains congressistes auront des cadeaux à Noël, mais d'autres non.

M. Obama est actuellement engagé dans un conflit avec ses adversaires républicains, qui rejettent son plan pour éviter que le pays ne replonge dans la récession.

Le président américain propose une hausse des impôts pour les revenus supérieurs à 250 000 $. Il suggère aussi de prolonger les baisses d'impôts, décrétées par l'ex-président George W. Bush, pour la classe moyenne.

Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, propose plutôt de s'attaquer au déficit budgétaire en taillant dans les dépenses (notamment les programmes sociaux) et en s'attaquant aux niches fiscales, mais pas en augmentant le taux d'imposition des plus riches.

Le président et le Congrès doivent parvenir à un compromis avant la fin de l'année.

Radio-Canada.ca avec AFP, Associated Press et Reuters

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.