Obama veut protéger les emplois de milliers d'Américains

Le président Obama presse le Congrès d'adopter des mesures restreintes afin de réduire l'impact des coupes drastiques qui sont supposées entrer en vigueur le 1er mars.
Mardi, le président américain a réclamé un compromis de la part des législateurs, affirmant que les emplois de milliers d'Américains en dépendaient, « sans compter la croissance de l'économie entière », a fait valoir Barack Obama.

Les dispositions que le président Obama souhaite voir entériner consistent en des réductions de dépenses et des réformes fiscales. Ces réductions et ces réformes seraient de moindre envergure que les coupes sévères qui entreront automatiquement en vigueur le premier mars et le premier octobre. Tant les démocrates que les républicains cherchent à éviter ces coupes qui mettraient en péril le fragile équilibre des finances américaines.

Cet ensemble de dispositions, telles que proposées par le président américain, donnerait le temps au Congrès de chercher une solution à plus long terme pour réduire le déficit américain. Pour le président Obama, la solution doit passer en bonne partie par des réformes fiscales qui toucheraient notamment la classe la plus aisée des contribuables. Les taxes imposées aux plus riches constituent l'un des principaux points d'achoppement entre démocrates et républicains.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.