American Airlines et US Airways fusionnent pour devenir premier joueur mondial

DALLAS - American Airlines et US Airways fusionneront pour créer le plus grand transporteur aérien de la planète. Les conseils d'administration des deux compagnies ont approuvé la fusion mercredi soir, selon trois personnes au fait du dossier.

L'entreprise gardera le nom d'American Airlines, mais sera dirigée par le directeur exécutif de US Airways, Doug Parker. Le directeur exécutif d'American Airlines, Tom Horton, deviendra pour sa part président de la nouvelle compagnie jusqu'à la mi-2014, ont indiqué les sources.

Une annonce officielle est attendue jeudi matin.

L'entente faisait l'objet de négociations depuis août, lorsque des créanciers ont forcé American Airlines à envisager une fusion plutôt que de demeurer indépendant. Le transporteur aérien procédait à une restructuration sous la protection de la loi contre les faillites depuis la fin 2011. Les créanciers, et possiblement les actionnaires d'AMR détiendront 72 pour cent des actions, et les actionnaires du US Airways Group obtiendront le reste.

Si la fusion est approuvée par les organismes de réglementation américains en matière de faillite et de concurrence, la nouvelle entreprise possèdera plus de 900 avions, 3200 vols quotidiens et environ 95 000 employés, sans compter ses partenaires régionaux.

Ensemble, les deux joueurs seront légèrement plus importants qu'United Airlines en termes de nombre de passagers.

Les clients des deux futurs partenaires ne verront pas immédiatement de différence. Il pourrait s'écouler des mois avant que les programmes de fidélisation soient fusionnés, et possiblement des années avant que le processus d'intégration soit complété.

US Airways accroîtrait le service d'AMR vers l'Europe et l'Amérique latine, mais sans combler les manquements sur les marchés asiatiques.

Il y a seulement cinq ans, American était le plus grand transporteur aérien de la planète. L'histoire de l'entreprise s'étend sur 80 ans, jusqu'aux débuts du vol humain. La compagnie a popularisé les services pour voyageurs fréquents et développé le système moderne consistant à faire fluctuer le prix des billets d'avion pour correspondre à la demande.

Des années de lourdes pertes ont toutefois poussé American et sa compagnie mère, AMR, à se réfugier sous la protection de la loi contre les faillites à la fin 2011. La compagnie a blâmé les coûts liés aux employés; les syndicats ont plutôt rejeté la faute sur la mauvaise gestion de la direction.

Malgré sa taille moins importante, US Aiways a prospéré au cours des dernières années, engrangeant des profits de 637 millions $ US l'an dernier.

«Ils ont fait un travail extraordinaire avec ce dont ils disposaient», a déclaré Bill Swelbar, un chercheur sur l'industrie du transport aérien au Massachusetts Institute of Technology.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.