Alcatel-Lucent : changement de tête

COURS ASSOCIÉS

SymbolePrixChanger
ALU.PA2,910,07

Par Christophe Voisin

Rechute. Après un bénéficie conclu à l'issue de 2011, l'année écoulée se caractérise par un retour aux pertes pour Alcatel Lucent... L'équipementier télécom affiche ainsi sur l'ensemble de l'exercice 2012 un chiffre d'affaires en repli de 5,7%. L'évolution géographique traduit bien la dichotomie de l'économie mondiale. En Europe, les opérateurs coupent dans leurs dépenses d'investissement afin de préserver leur cash-flow. Les facturations d'Alcatel-Lucent dans cette zone géographique dévissent de 16%... Heureusement, le groupe réalise seulement le quart de ses ventes sur le 'Vieux Continent'. L'évolution des revenus dans le reste du monde est mieux orientée, même si la Chine demeure caractérisée par une certaine faiblesse de la demande. Face à cette demande globalement atone, Alcatel-Lucent continue de se concentrer sur la réduction de ses coûts tout en s'efforçant de mieux gérer les contrats conclus à perte.

Dette. Sur le seul quatrième trimestre, les efforts accomplis en la matière permettent au résultat d'exploitation d'être positif... Il représente 2,9% des revenus sur la période tandis qu'il est négatif sur 12 mois. Une dépréciation pèse sur le résultat net mais cette écriture comptable ne se traduit pas par un décaissement de cash. Certains membres de la communauté financière affichent toujours leur inquiétude face à la situation financière de l'entreprise. Au 31 décembre, les capitaux propres s'élevaient à 2,6 Milliards d'Euros, soit une nette baisse sur les 4,1 Milliards d'Euros affichés fin 2011. Cette baisse reflète l'impact des pertes financières... La trésorerie est toutefois plus élevée que l'endettement. Le financement de 2 Milliards d'Euros récemment obtenu permet également de sécuriser les prochaines échéances.

Départ. En raison du manque de visibilité, le groupe ne mentionne aucune anticipation au titre de 2013... La grosse surprise du jour porte sur le départ de Ben Verwaayen de son poste de directeur général. A son arrivée à la direction de l'entreprise en 2008, il s'était engagé à faire d'Alcatel Lucent une entreprise "normale", c'est-à-dire affichant une profitabilité comparable à celle de ses pairs. Faute d'être parvenu à cet objectif, il en tire la conclusion qui s'impose, à savoir ne pas demander le renouvellement de son mandat. Il ne s'agit pas forcément d'une annonce très positive car le patron était apprécié pour son sérieux et son engagement... Au chapitre financier, il apparaît que le groupe a réalisé des progrès indéniables, même si la détérioration de l'environnement masque ces avancées. L'évolution du cours continue d'être volatile en Bourse, mais la situation tend progressivement à se normaliser... Le dossier continue toutefois d'être réservé aux amateurs avertis car le retour aux profits n'est pas garanti pour 2013... Spéculatif.

Actualit�s relatives :

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.