: Air Transat cherche à réduire ses dépenses de 20 M$

COURS ASSOCIÉS

SymbolePrixChanger
TRZ-B.TO8,650,1700

La direction d'Air Transat a amorcé mercredi une série de rencontres avec ses employés alors que le transporteur cherche à réduire ses dépenses de 20 millions de dollars.

La filiale du voyagiste Transat (TSX:TRZ-B.TO - Actualites) souhaite ramener à l'interne l'exploitation des avions monocouloir Boeing 737 actuellement confiés en sous-traitance à l'entreprise néo-écossaise Canjet. Le contrat expire à la fin avril 2014.

Mais pour que ce changement soit réalisable financièrement, Air Transat soutient devoir réduire ses coûts de plusieurs millions de dollars par année. Au total, en incluant d'autres initiatives, l'objectif est d'obtenir des compressions de 20 millions de dollars par année, a indiqué mercredi une porte-parole de l'entreprise, Debbie Cabana, par courriel.

Pour y parvenir, Air Transat demandera des concessions à ses employés. Ceux-ci ont déjà accepté, l'an dernier, un gel de leurs salaires pendant deux ans. Cette fois-ci, il n'est pas question de toucher aux salaires, a assuré Mme Cabana.

Carol Lavoie, président du syndicat des pilotes, a indiqué au cours d'un entretien téléphonique mercredi que selon ce qu'il en savait, les demandes de l'employeur n'étaient « pas exagérées ». Il a dit que les pilotes étaient disposés à accepter, par exemple, de loger dans des hôtels situés près des aéroports plutôt qu'au centre-ville, ce qui permettrait de réaliser des économies importantes.

Dans un communiqué, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ), qui représente les agents de bord, a dit accueillir « avec prudence » le projet de l'entreprise montréalaise.

« Le projet, quoiqu'intéressant, impliquera des mesures de réduction des coûts », a souligné Peter Buzzell, président de la composante Air Transat du SCFP, en promettant de consulter ses membres sur la question.

Si Air Transat décidait de rapatrier l'exploitation des 737, entre six et 14 appareils s'ajouteraient à sa flotte, qui comprend actuellement 23 Airbus A310 et A330.

Des dizaines de pilotes et quelques centaines d'agents de bord pourraient alors être rappelés. L'automne dernier, une cinquantaine de pilotes et plusieurs centaines d'agents de bord avaient été mis à pied en raison de la décision d'Air Transat de diminuer sa capacité aérienne.

Les économies de 20 millions de dollars que vise Transat font partie de l'engagement de l'entreprise, pris l'an dernier, d'augmenter de 50 millions de dollars par année son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), et ce, d'ici trois ans.

Transat a enregistré des pertes nettes au cours de ses deux derniers exercices financiers en raison notamment de la vive concurrence et des coûts élevés du carburant.

En octobre 2011, Transat avait supprimé plus de 140 postes à son siège social et dans certaines de ses filiales canadiennes.

David Tyerman, analyste chez Canaccord Genuity, a estimé mercredi que Transat n'avait d'autre choix que de réduire ses coûts en raison du lancement, prévu en juillet, de la nouvelle filiale à bas prix d'Air Canada, baptisée Rouge.

L'action de Transat a clôturé à 5,96 $ mercredi, en baisse de 0,7 %, à la Bourse de Toronto.


Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.