Votre salaire responsable de votre hypertension?

Des chercheurs américains ont trouvé une possible corrélation entre salaire et hypertension.

Une nouvelle étude tend à prouver que le montant du salaire versé aux employés pourrait avoir une influence sur leur santé et mener à l'hypertension.

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs ont analysé les données médicales et financières de 5651 ménages américains. Les sujets, âgés de 25 à 65 ans étaient divisés en deux groupes: 25 à 44 ans et 45 à 65 ans. L'étude a été menée sur trois vagues successives: 1999, 2001 et 2003.

Pour chaque période, les scientifiques se sont attachés à collecter les données et les comparer à celles relevées deux ans plus tard. Le taux horaire a été calculé en divisant le revenu annuel et en le divisant par nombre d'heures travaillées. Et dans un souci de clarté, les médecins ont récusé ceux qui souffraient d'hypertension durant les premières années de chaque vague d'étude.

Les femmes jeunes sont les plus touchées

Au final, il se trouve que les personnes les plus touchées sont les femmes, âgées de 25 à 44 ans. Des résultats plutôt étonnant d'après les chercheurs étant donné que ce groupe n'est généralement pas concerné par un tel problème, normalement réservé aux hommes plus âgés.

Toujours est-il qu'ils ont exhorté "les femmes et les jeunes employés étant payés aux salaires les plus bas à se faire examiner régulièrement pour rechercher une quelconque hypertension."

D'une manière tout aussi intéressante, l'étude a également prouvé que multiplier par deux le salaire par heure des employés réduisait de 25 à 30% les chances de développer de l'hypertension pour les sujets âgés de 25 à 44 ans.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.