Inquiétude pour l'avenir des pêches traditionnelles

Le futur traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne pourrait mettre en péril l'économie de collectivités côtières de l'Atlantique, selon le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA).

L'organisme a dévoilé une étude sur la question, mercredi matin, à Saint-Jean, à Terre-Neuve. Le rapport est intitulé La Mondialisation, les traités commerciaux et l'avenir des pêches canadiennes de l'Atlantique.

D'après le CCPA, le secteur de la pêche traditionnelle risque de perdre le plus en raison du futur traité. Il souligne que des ententes comme cet accord économique et commercial global risquent d'écraser les petites entreprises de pêche, les pêcheurs indépendants, et de permettre aux grandes entreprises de dominer l'industrie.

Dans son rapport, le CCPA soutient que des efforts sont déployés dans l'Union européenne pour l'abolition de certains règlements provinciaux au Canada, dont ceux qui garantissent une transformation minimale du poisson avant l'exportation.

Le CCPA ajoute que l'accord économique et commercial global protège les règlements fédéraux sur les pêches, mais que les règlements provinciaux sont mal protégés.

Le gouvernement du Canada espère pour sa part que l'abolition de tarifs imposés par l'Union européenne entraîne une augmentation des exportations canadiennes de produits marins.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.