Éoliennes : l'Ontario veut en appeler de la décision de l'OMC

L'Ontario a l'intention d'en appeler d'une décision de l'Organisation mondiale du commerce qui fait obstacle au développement à son industrie des énergies renouvelables.

Dans une décision toujours considérée confidentielle, l'organisation mondiale du commerce donne raison à l'Union européenne et au Japon.

Leur plainte porte sur la loi sur les énergies vertes en Ontario qui oblige les fabricants d'éoliennes et de panneaux solaires à acheter une partie des matériaux produits dans la province.

Le programme permet aussi aux producteurs de vendre leur électricité à un prix garanti durant plusieurs années. L'idée est de stimuler l'industrie manufacturière. Mais l'Ontario irait trop loin d'un point de vue de concurrence et de lois internationales.

C'est le gouvernement fédéral qui pilote le dossier, mais le ministre de l'Énergie de l'Ontario Chris Bentley veut aller en appel. La position de la province a toujours été qu'elle respecte les lois.

Les libéraux ont l'appui des néo-démocrates à Queen's Park. Mais pas celui des conservateurs qui ont toujours été contre la loi sur les énergies vertes.

Ils jugent qu'elle va à l'encontre du libre marché et fait grimper les tarifs d'électricité.

D'après le reportage de Christian Grégoire

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.