Reprise économique - L'industrie forestière sur la voie de la relance au N.-B

L'industrie forestière en Atlantique commence à voir la lumière au bout du tunnel et entrevoit des jours meilleurs.

La crise dans cette industrie a causé une véritable hécatombe au Nouveau-Brunswick. La moitié des scieries ont fermé leurs portes au cours des dernières années.

Signe que les choses s'améliorent, une usine vient de rouvrir ses portes à Miramichi après avoir été fermée pendant six ans. L'entreprise québécoise Arbec relance la production d'OSB, des panneaux de copeaux orientés. Elle espère profiter de la reprise de la construction aux États-Unis.

« C'est une usine qui est très bien positionnée et puis il ne reste plus beaucoup d'usines d'OSB donc, c'est une partie de l'intérêt qu'on avait pour Miramichi », explique Serge Mercier de l'entreprise ARBEC.

Mais le professeur à la Faculté de foresterie de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, Michel Soucy, constate que la reprise est encore fragile

« Tout le monde se croise les doigts que ce que l'on voit depuis les derniers six mois, un an, que c'est bel et bien une reprise qui s'en vient », explique M. Soucy.

La crise financière en Europe et de l'endettement des ménages aux États-Unis inquiètent ce spécialiste.

« Il y a beaucoup d'incertitude pour les six prochains mois, un an, deux ans, à savoir à quelle vitesse ça va s'améliorer et on a tous peur qu'il y ait une certaine rechute, que des pays retombent en récession », affirme Michel Soucy.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.