: À 10 jours du « mur budgétaire », toujours aucune entente

À un peu plus d'une semaine du 1er janvier, date à laquelle les États-Unis frapperont le « mur budgétaire », les démocrates et les républicains n'ont toujours pas trouvé le terrain d'entente.

Jeudi, le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, n'est pas parvenu à convaincre l'ensemble des membres de son parti de voter pour le « plan B » qu'il propose. Le consentement à ce plan, qui consistait à prolonger les exonérations d'impôts pour tous les contribuables, excepté pour ceux ayant des revenus annuels supérieurs à 1 million de dollars, était censé accentuer la pression sur Barack Obama et lui arracher des concessions.

La Maison-Blanche avait toutefois qualifié le vote de « futile » et avait prévenu que si le « plan B » était adopté à la Chambre des représentants, à majorité républicaine, et de façon plus improbable au Sénat, à majorité démocrate, Barack Obama opposerait son veto au projet.

Les deux camps peinent à trouver un arrangement sur la question du prolongement de ces baisses d'impôts, héritées de George W. Bush. Les républicains souhaitent les prolonger pour tous les contribuables, y compris les plus aisés. Le président américain propose quant à lui un relèvement des impôts pour les revenus supérieurs à 400 000 $, après avoir abandonné cette semaine l'objectif du seuil de 250 000 $, en signe de conciliation avec John Boehner.

Selon un conseiller républicain, la Chambre des représentants pourrait se réunir de nouveau le 27 décembre pour se prononcer sur un nouveau plan dont les grandes lignes restent à définir.

Cours

 
Cours récents
Symbole Prix Changer % Var. 
Les derniers symboles vus seront automatiquement affichés ici si vous entrez un symbole dans « Entrer symbole/entreprise » au bas de ce module.
Vous devez activer les cookies dans votre navigateur pour voir les plus récents cours.
 
Ouvrir une session pour afficher les cours dans vos portefeuilles.